Preview/Review

Master x Master

par 6 juillet 2016
Fiche Technique
Genre

MOBA

Développeur

NCsoft

Éditeur

NCsoft

Date de sortie

2016

Version

Closed Alpha

Points Positifs

  • Agréable graphiquement
  • Personnages d'autres jeux NCsoft
  • Difficulté réglable
  • Dynamique de groupe

Points Négatifs

  • Beaucoup de farm
  • A voir par la suite...

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
Scénario
Intérêt
Avis du Rédacteur

MxM prend un bon départ en proposant un jeu qui en plus d'avoir un gameplay atypique permet d'incarner certains héros des jeux NCsoft.

Note de la rédaction
Note des joueurs
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
0%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
0%

Alors que NCsoft nous avait habitué à des MMORPG, l’éditeur revient avec un jeu d’un genre différent. Effectivement, son dernier titre intitulé Master x Master s’oriente vers un MOBA.

Une alpha compliquée 

L'avatar !!!

L’avatar !!!

Pour MxM, et ce malgré une alpha fermée, le départ fut très compliqué. Effectivement, la puissance des serveurs a été surestimée ce qui a conduit à une soirée de lags et de déconnexions suivies de plusieurs heures durant lesquelles les serveurs étaient hors ligne. Heureusement, l’éditeur est resté relativement réactif en transférant le jeu sur des serveurs plus puissants, ce qui laisse présager du bon quant à la gestion future du titre.

Une fois tous les problèmes relatifs aux connexions réglés, nous avons enfin pu commencer à jouer à MxM. Au démarrage, il propose un tutoriel qui sert aussi d’introduction à l’histoire. Pour le moment, on comprend vaguement qu’il se passe quelque chose qui mène à la destruction du monde des héros de MxM, mais son utilité première est d’introduire le gameplay du jeu.

Alors, comment on joue ?

Rytlock

Rytlock

Dès les premières minutes de jeu, on se rend compte que le gameplay est très intuitif. Pour les déplacements on utilisera le clavier, et pour attaquer, il suffira de viser avec la souris et d’utiliser le clic gauche pour attaquer. En plus de ces deux actions basiques, il est possible d’utiliser les compétences actives dont deux compétences standards, une compétence ultime qui nécessitera d’être chargée avant de pouvoir être utilisée, et une compétence de survie qui permettra de se sortir des mauvais pas.

Bien évidemment, les compétences mais aussi l’attaque principale du champion dépend de celui-ci. On retrouve donc des spécialisations assez classiques avec des tank, des supports, des dps etc. Mais là où le jeu au sort de l’ordinaire, est qu’on “part en mission” avec deux champions différents. Effectivement, il est possible de changer de champion via la molette de la souris si la situation le demande ou alors, si le champion actuel est sur le point de mourir.

Kromède ?!

à 2 c'est mieux

A deux, c’est quand même mieux !

Bien que le jeu propose un gameplay atypique, ce n’est pas son seul point fort. En effet, il introduit également des éléments venant d’autres licences de l’éditeur. On retrouvera notamment des personnages de Guild Wars 2 comme Rytlock, mais aussi d’AION, de Lineage, ou encore de Wildstar. De plus, il propose aussi la présence de donjons tirés de ces différents univers.

Durant cette alpha, nous avions accès au temple de feu, qui n’est autre que l’antre de Kromède. Ce boss devenu emblématique suite au farm intensif qu’on a subi à une époque, fait son retour et on aura même le droit de nouveau au farm car, afin de débloquer sa version de “champion” il faudra looter son arc 30 fois.

Cet ajout de différents univers donne de bons présages car son intégration dans MxM se fait assez naturellement.

Et y aura du PvP ?

Bien évidemment le PvP est présent, et est présent dans la version Alpha.

Malheureusement, il est assez difficile de juger de son devenir étant donné que nous n’avons pas assez d’heures de jeu pour vous en dire assez sur toutes les subtilités de gameplay ainsi que l’équilibrage du jeu et si tout cela va bien fonctionner au final.

Deux modes étaient présents :

  • Un match à mort en équipe à 3v3 en arène (un peu à la Bloodline Champions).
  • Un mode présent comme dans tous les MOBA, avec des tours, des sbires, 3 lanes, et une jungle avec sa rivière (un croisement entre League Of Legends et Heroes Of The Storm).

C’était assez jouissif, plutôt bien pensé avec plusieurs facettes de gameplay, mais néanmoins, on peut déjà dire que la dynamique de groupe est déjà pas mal foutue surtout avec la possibilité d’avoir deux champions chacun. On retrouve d’ailleurs également cette même dynamique en PVE lors des donjons en mode extrême.

Graphisme

Sur ce point, le jeu ne prend pas forcement de gros risques. La vue du dessus permet en effet de faire l’impasse sur certains détails sur les champions, et les décors. Ils restent tout de même très agréables, et surtout contrairement à beaucoup de jeux, les effets des sorts ne rendent pas l’action illisible.

Par contre, l’effort sur les voix, en particulier sur celles de héros tirés d’univers tels que Gw2 est plus qu’appréciable. On regrettera juste le peu de champions faisant référence aux jeux de l’éditeur comparé au nombre de nouveaux héros du titre.

Conclusion

Kromède, le retour

Kromède, le retour

NCsoft sort de sa zone de confort pour proposer un titre qui sort de l’ordinaire, et qui apporte un mélange de genres assez bien équilibré. On retrouve tout de même le coté farm pour obtenir la monnaie virtuelle du jeu, ou pour remplir les conditions de déblocages d’un champion par exemple. Il faudra néanmoins voir comment tout cela sera utilisé dans ce futur Free to Play. Wait & See…

À propos du rédacteur
kelkun

Rédacteur de ZeroPing.FR

Processeur : Intel Core I7-2600K
Carte Mère : ASUS P8P67 EVO
Carte Graphique : Gigabyte GTX 980 TI g1
RAM : 2*8 Go G.skill