#Gamescom – Shadow Warrior 2

par Blood27 août 2016
Réagissez à cet article
Yeah
0%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
0%

Shadow Warrior 2 est un jeu de tir à la première personne développé par Flying Wild Hog et édité par Devolver Digital. La sortie du jeu est prévue pour 2016.

Durant cette Gamescom, nous avons pu poser nos mimines (au clavier et à la souris) sur un Hands-On du titre.

Et je peux vous dire que ça fait vraiment du bien de pouvoir se défouler sur ce titre après avoir écumé la Gamescom en long et en large durant deux jours. L’ambiance graphique est d’ailleurs très proche du premier volet et le même humour est également présent.

A peine la démo lancée, une quête nous attends sagement, cette agression quoi… Parlons de suite au personnage en question et passons les cinématiques, on n’est pas là pour se spoiler l’histoire mais pour se faire les différents ennemis présents. Bah tiens, le monsieur veut qu’on aille lui chercher des objets dissimulés un peu partout sur la map, de plus en plus fainéants ces protagonistes de maintenant…

Durant mon doux périple dans ce monde de bisounours, j’ai pu constaté quatre choses importantes :

  • La verticalité dans le level-design est bien présente, mais elle n’était pas très bien utilisée pour récompenser le joueur dans le niveau présenté : prendre de la hauteur ne m’a servi qu’à temporiser ou me permettre d’atteindre un de mes objectifs plus rapidement.
  • La linéarité du volet précédent fait place à des zones plus ouvertes. Les niveaux sont en gros, composés d’instances successives, séparées par des temps morts nous permettant de respirer un peu.
  • Que de vouloir faire le kéké en utilisant uniquement ses armes (en dashant non stop), ça ne fonctionne pas très bien. En effet, on se fait vite rouler dessus si on n’utilise pas ses trois capacités présentes dans cette démo (onde de choc repoussant les ennemis, empalement d’ennemis sur un pic, soin qui permet bien évidemment de se régénérer).
  • Que essayer de tuer un lapin innocent qui se promène c’est mal, parce que sa transformation en « Lapinou Titanesque » vous calme assez.

Passons à l’arsenal, Shadow Warrior 2 contient 70 armes différentes, qui peuvent être modifiées avec des runes cachées dans les niveaux ou lâchées par vos ennemis.

Comment, à la Borderlands, vous dîtes ? Mais tout à fait ! C’est ce qui apporte de la variété dans le gameplay, et c’est très bien. Prenons en exemple un ennemi qui sera insensible à la glace, et bien il prendra très cher si vous combinez une rune de type feu à votre arme. Élémentaire mon cher Blood !

Petit point négatif par contre, on peut porter sur soi toutes les armes qu’on ramasse sans limitation, c’est cool mais… Vous aurez une sensation un peu désagréable quand vous allez passer votre temps à chercher la bonne arme (avec la roulette de votre souris) durant un affrontement, pour être opti sur tel ou tel type d’ennemi. Et honnêtement, entre vous et moi, ça casse un peu le rythme d’un combat.

Passons aux armes au corps à corps, l’utilisation du katana est très jouissive et s’exécute de manière très fluide, pour ma part je l’ai grandement utilisé durant mes combats. On a quatre attaques directionnelles (clic gauche & ZQSD), la possibilité de faire un super « tourbilol » en maintenant le clic droit enfoncé, mais également la tronçonneuse qui nous permet d’assister à du beau démembrement.

Autant vous dire que nous attendons grandement dans l’équipe, la sortie du titre ! Surtout lorsqu’on sait que le jeu pourra se jouer en coopération.

Et c’est ainsi que s’achève cette preview Gamescom de Shadow Warrior 2.

À propos du rédacteur
Blood

Rédacteur en chef de ZeroPing.FR

Processeur :
i7-5930K OC@4.2GHZ

Carte Mère :
Asus Rampage V Edition 10

Carte Graphique :
Aorus GeForce GTX 1080 Ti XTREME Edition (x2)

RAM :
4*8 Go DDR4 G.SKILL TridentZ (Profil XMP)