Preview/Review

Northgard

par 9 mars 2017
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant Gaming) Version numérique (Amazon)

Genre

RTS/Indépendant

Développeur

Shiro Games

Éditeur

Shiro Games

Date de sortie

22 février 2017

Version

Early Access

Points Positifs

  • Un RTS dynamique
  • Maps aléatoires
  • Events tout au long de la partie
  • Les saisons ont un impact visuel poussé

Points Négatifs

  • Mode solo uniquement
  • Pas de changement graphique selon le clan
  • Pas de personnalisation poussée de la partie

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
Graphismes
Ambiance
Durée de vie
Avis du Rédacteur

Northgard propose un jeu de RTS comme on les aime, en reprenant les points forts de ses prédécesseurs et en apportant un vent de renouveau. Limité au mode solo il permettra tout de même de faire patienter les plus impatients jusqu’au jeu complet qui comportera son mode campagne et multijoueur.

Note de la rédaction
Note des joueurs
1 note
Vous avez déjà noté cet article

Développé par le studio bordelais Shiro, Northgard, est a mis chemin entre le RTS et le jeu de gestion, et est actuellement en early acces. Northgard n’est pas sans rappeler un certain Age Of Empire ou encore Civilization ou Banished. Nous découvrons aujourd’hui son mode solo, seul mode disponible actuellement, mais donnant une bonne première vision de ce que pourrait être le jeu à l’avenir.

L’héritage d’Age Of Empire

Northgard nous place au milieu des terres nordiques où nous devons gérer un village Viking, ces villageois, ces productions et ces ennemis prêts à tout tenter pour nous dominer.

Loup, Cerf ou Chèvre ?

La première étape sera de choisir entre trois clans, Fenrir représenté par le Loup, Eikthyrnir représenté par le Cerf et Heidrun par la Chèvre. Chacun de ces clans bénéficiant d’un avantage de départ et d’un bonus de renommée spécifique.

Notre but sera donc de développer notre village afin de remporter la victoire sur les autres clans. Il faudra donc gérer méthodiquement nos ressources, découvrir les points importants de la map et partir en guerre contre les clans adversaires qui ne sont pas nécessairement nos ennemis, selon les choix que nous ferons.

Le développement du village se fait à l’aide de divers bâtiments que nous serons amenés à améliorer au fil du temps. Nous devrons agrandir au fur et à mesure notre population à l’aide de maison, pour abriter notre population, notre armée se verra renforcée par la venue d’un chef de guerre qui mènera les troupes à la bataille. Northgard reprend les codes du jeu de gestion et du RTS tout en apportant certaines innovations qui apportent un nouveau souffle à ce type de jeu délaissé par les développeurs depuis quelques années.

Du renouveau pour le RTS

Les nouveautés que Northgard propose par rapport à ces prédécesseurs sont parsemées tout au long du jeu.

Hamjral futur guerrier ?

La création de villageois est ici automatique, un villageois vient dans notre village tous les 35 jours, ce délai étant influencé par le bonheur de ces derniers, il faudra donc en plus de gérer les ressources telles que le bois, la nourriture et les Kröwns (monnaie du jeu), le bonheur de notre village par l’ajout d’une brasserie, l’alcool soignant tous les maux, ou en ne laissant pas un trop grand nombre de villageois mal en point.

Chaque villageois peut se voir attribuer une nouvelle fonction et cela autant de fois que nécessaire, de cette manière Hjamlar, fier villageois pourra commencer en étant qu’un simple villageois, et continuera paisiblement sa vie en devenant érudit pour finir éclaireur. Car Hjamlar, par son rôle d’éclaireur, endossera la noble tâche de découvrir le monde qui nous entoure et nous permettra de nous développer, car seul un éclaireur pourra s’acquitter de cette tâche. Ici, chaque zone ne peut être découverte que par les éclaireurs et doit être colonisée avant de pouvoir y construire quoi que ce soit.

Chaque zone a ses propres spécificités :  la foret apportant un pourcentage bonus de production de bois, certaines sont pourvues d’une terre fertile pouvant accueillir un champ ou encore d’autres abritent des tanières de loups, trésors voir même des géants qui pourront venir vous prêter main forte ou des monstres n’ayant qu’une envie, vous réduire en miettes. Une fois la zone découverte, débarrassé de tout ce qui pourrait gêner la colonisation, vous ne pourrez y construire qu’entre 3 et 5 bâtiments. Oubliez le temps où pour vous protéger vous dressiez autour de votre village des barricades de bois que vous remplaceriez plus tard par de la pierre, il faudra désormais choisir judicieusement les bâtiments que vous placerez. Les zones comportant des ressources demandent une gestion particulière, en effet certaines ressources sont épuisables et une fois les dernières ressources épuisées il ne faudra pas oublier de détruire les bâtiments pour les remplacer.

Winter is coming !

Une fois compris les mécaniques de gestion de bases il faudra également prêter attention à l’année qui se déroule. Game Of Thrones nous a déjà prévenu ! WINTER IS COMING.  Et quel hiver, il faudra vous y préparer, ce dernier impactant à la fois votre production, l’endurance de vos guerriers et votre visibilité. Et si par malheur vous n’aviez pas réussi à mettre suffisamment de nourriture ou de bois de côté, votre clan mourra de faim ou de froid. Radical ? Un peu.

Quand l’hiver sera passé, vous pourrez également vous voir dévaliser votre nourriture par des rats, vos bâtiments endommagés par des séismes ou des monstres et divers ennemis vous attaquer alors que vous étiez tranquillement en train de vous préparer pour l’hiver suivant. Mais pas d’inquiétude, la minimap et des notifications vous préviennent quelques semaines avant, c’est à vous d’y prêter attention. Tout est alors question de micro-gestion et d’équilibre, sans jamais oublier d’exploiter au maximum les ressources disponibles.

Car tout casser n’est pas la solution

VICTORY

Il est d’ordre général, dans un RTS de gagner la partie en faisant la guerre à vos ennemis, pour Northgard plusieurs solutions s’offrent à vous. La domination qui consiste à détruire les maisons communes des ennemies et prendre le contrôle de leurs territoires, et qui vous demandera de gérer au mieux le coté militaire. La renommée en gagnant suffisamment de territoire pour devenir Roi, qui s’appuiera sur votre expansion et votre diplomatie. Le Commerce en cumulant assez de Kröwns par le développement de routes de commerces et de découvertes de trésors. La Sagesse en bénéficiant de la bénédiction des dieux. Ou un objectif aléatoire selon la map. Une fois l’une de ces victoires acquises vous pourrez tout de même continuer à vous développer et à gagner encore plus de pouvoir. Ces différents types de victoires vous permettront d’explorer les différents aspects du jeu et surtout de s’adapter à votre type de jeu, que vous préfériez tout réduire en miette ou instaurer des relations diplomatiques pour devenir le viking le plus influent, Northgard vous laisse libre de choisir.

De quoi patienter quelques mois

Northgard dans son état actuel est un jeu est très plaisant à jouer et il me tarde de découvrir le mode campagne quand il sera disponible. Un réel soin est apporté aux graphismes et à l’animation. Toutefois tout ne pouvant pas être parfait on pourra regretter les trop grandes similitudes entre les divers clans, un peu de changement dans les bâtiments et personnages auraient permis de rendre plus facile l’identification sur la map lors des attaques, et aussi de marquer l’évolution de notre clan. On regrettera également le manque de personnalisation possible lors de la création de la partie, pas de choix de map différente ou d’environnement, pas d’option de génération des ressources. Même si les parties sont rapides, on peut craindre, en mode solo une certaine lassitude dans la gestion, mais qui, il me semble s’adaptera tout à fait au mode multijoueur rendant les parties dynamiques. Le jeu reste à l’heure actuelle intuitif et vous fera passer quelques heures agréables à tester les divers moyens de victoires et secrets des maps aléatoires.

Réagissez à cet article
Yeah
100%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
0%
À propos du rédacteur
Catlysse

Rédactrice de ZeroPing.FR

Processeur : Intel Core i5 6500
Carte Mère : MSI B150M PRO-VDH
Carte Graphique : Radeon (TM) RX 470 Graphics
RAM : 8 Gb DDR4
Commentaires

Répondre

Gameplay
Graphismes
Ambiance
Durée de vie