Preview/Review

Embers of Mirrim

par 29 mai 2017
Fiche Technique
Genre

Aventure

Développeur

Creative Bytes Studios

Éditeur

Creative Bytes Studios

Date de sortie

23 mai 2017

Version

Commerciale

Points Positifs

  • Prise en main facile
  • Difficulté grandissante
  • Dynamique
  • Graphisme et bande son délicieuses

Points Négatifs

  • Peu voir pas de quêtes secondaires
  • Rejouabilité limitée

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
8.5
Graphismes
9.0
Ambiance
9.0
Durée de vie
6.5
Avis du Rédacteur

Embers of Mirrim est un réel plaisir visuel et un réel défi du maniement du joystick et de la coordination. Laissez-vous porter par son univers au travers d'une aventure dynamique !

8.3
Note de la rédaction
Note des joueurs
Vous avez déjà noté cet article

Avouez que vous avez toujours rêvé de vous réincarner en une adorable créature pour sauver le monde, grâce à Creative Bytes Studio, cela devient possible. Embers of Mirirm vous emporte dans une aventure où votre dextérité et votre sens de la coordination seront mises à rude épreuve.

Et paf, ça fait un Mirrim

Il fait quand même pas rire

Mirrim, la créature que vous contrôlez, est en fait le résultat d’une fusion entre une créature des ténèbres et une créature de la lumière. Bien que rassemblées au sein d’un même être, elles restent cependant capables de se dissocier. Tout au long de votre aventure vous serez amenés à contrôler les deux embers. Chaque ember est contrôlé par un joystick et peu donc se mouvoir indépendamment de son opposé, dans une certaine limite de distance qui matérialise par un trait et les vibrations de votre manette.

Un autre paramètre entre en jeu lorsque vous êtes en forme d’embers, ces dernières n’ont que quelques secondes d’énergie, une fois cette dernière épuisée Mirrim se reforme. Vous pouvez, selon les situations faire apparaître les deux embers, une violette et une verte, ou une seule. Il vous faudra donc être habile et réactif pour parcourir ce monde et refaire venir l’harmonie dans ce monde.

Vert ou Violet

Soyons coordonnés et réactifs

Embers of Mirrim nous propose un jeu de plateforme dynamique. Alors que vous commencez par contrôler tour à tour les deux embers dans leur forme animale, vous serez rapidement amenés à prendre en charge le contrôle des deux embers, au début seule puis les deux en même temps pour passer de nombreux obstacles et mécanismes. Ne vous attendez pas à des combats contre des monstres divers et variés, le bestiaire hostile n’est que très peu présent. Votre ennemi sera le monde qui vous entoure et les nombreux parcours à effectuer entourés de ronces, trous, liane grimpante qui tenteront de vous stopper dans votre progression.

Quelques embers ont été blessées pour ce screen

Les divers mécanismes/obstacles sont à activer et/ou passer à l’aide des embers, vous pourrez par exemple trouver des triangles d’énergie vous permettant de prolonger la vie des embers, des grillages bloquant le passage, ou encore des étoiles vous permettant de vous diriger là ou vous le souhaiter, pour n’en citer que quelques uns. Chaque mécanisme ne pouvant être activé que par l’ember correspondant. C’est alors que votre coordination et votre temps de réaction seront mis à rudes épreuves.

EZ

Le niveau de difficulté est grandissant et chaque obstacle est intégré au fur et à mesure de votre avancée, vous laissant un peu de temps pour les prendre en main, et les checkpoints sont relativement nombreux pour ne pas rendre l’aventure frustrante si vous bloquez sur un niveau. L’aventure étant linéaire, vous n’aurez pas d’aller retour à effectuer, il vous faudra donc faire preuve de patience si jamais vous êtes bloqués, notamment lors des « point à relier », étapes facultatives apportant de réels défis de coordination.Ce gameplay est un vrai plus pour ce jeu auquel les développeurs ont apporté un grand soin à l’univers, pour un voyage onirique.

 

Un voyage onirique

Je suis le roi des baleines !

Le scénario de Ember of Mirrim n’est pas une révolution et n’est d’ailleurs pas le pilier de ce jeu, mais bien son univers sonore et graphique. Le jeu est tout simplement beau, les décors sont propres et l’ambiance nous transporte dans une atmosphère poétique qui tranche avec la difficulté et donne envie de persévérer pour en découvrir plus. La musique colle parfaitement à l’aventure sans être répétitive.  L’aventure se poursuit de manière fluide et dynamique, sans aucun bug venant gâcher le plaisir (enfin, pour être tout à fait honnête, un seul mais il m’a permis de ne pas mourir donc il ne compte pas). Les quelques cinématiques présentes sont brèves et simples mais prennent très bien part à cette aventure, qu’on aimerait avec plus de quêtes secondaires ou d’endroits à découvrir pour prolonger le plaisir

L’univers de ce jeu est un réel plaisir visuel et auditif, il saura jouer de votre dextérité pour avancer sans pour autant être frustrant, on regrettera cependant la tendance linéaire du jeu et son manque de rejouabilité à cause de son niveau de difficulté unique. Il en reste cependant un très bon jeu en particulier pour les fervents du genre.

Réagissez à cet article
Yeah
0%
Content
100%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
0%
À propos du rédacteur
Catlysse

Rédactrice de ZeroPing.FR

Processeur : Intel Core i5 6500
Carte Mère : MSI B150M PRO-VDH
Carte Graphique : Radeon (TM) RX 470 Graphics
RAM : 8 Gb DDR4
Commentaires

Répondre

Gameplay
Graphismes
Ambiance
Durée de vie