Preview/Review

Rezrog

par 4 juin 2017
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant Gaming)

Genre

Aventure

Développeur

Soaphog

Éditeur

Kasedo Games

Date de sortie

31 mai 2017

Version

Press Review

Points Positifs

  • Un aspect jeu de plateau respecté
  • Diversité des objectifs
  • Diversité des donjons

Points Négatifs

  • Prise en main difficile
  • Pas de didactiel
  • De nombreux bugs

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
3.0
Graphismes
8.0
Intérêt
3.0
Avis du Rédacteur

Bien qu'ayant un gros potentiel, et d'indéniables qualités graphique, le gameplay semble avoir été laissé pour compte, et ce qui aurait pu être une aventure alléchante, devient un combat de tous les instant contre de trop nombreux bugs.

3.5
Note de la rédaction
Note des joueurs
Vous avez déjà noté cet article

Un mage, un paladin, un rogue, des quêtes et des donjons. Rappelant des aventures tel que le donjon naheulbeuk, Rezrog nous propose un jeu à l’allure de jeu de plateau au travers 100 donjons qu’il nous faudra parcourir en prenant garde à ne pas mourir.

Un vaste univers de possibilité

Une bande de joyeux lurons

Rezrog se compose de 100 donjons et de 7 héros. Chacun des héros est à la fois indépendant et lié au reste du groupe. Notre but, vaincre les forces maléfiques qui envahissent le monde de Rezrog. Pour se faire il nous faudra partir au combat avec l’un des héros, que ce soit le paladin, l’invocateur, l’archère etc… Chaque héros se développera indépendamment des autres, il nous faudra alors développer chacun des héros au fur et à mesure, en augmentant ces compétences, en trouvant le meilleur stuff possible. Mais attention à ne pas tout miser sur un seul et même personnage car si jamais il advenait que notre héros se fasse capturer, il faudra alors qu’un autre parcours le donjon pour le libérer, et si par malheurs tous nos héros étaient capturés, ce serait la fin de notre aventure.

Pour ajouter une difficulté supplémentaire, les donjons ne sont jamais les mêmes, oublions les tactiques de parcourir un donjon avec un héros pour revenir avec un suivant et une meilleure connaissance de ce qui nous attends. Chaque donjon est différent même s’il correspond au même niveau, la disposition de ce dernier changera, les mobs présents également et la tâche à accomplir seront également différents.

Mais n’ayons crainte, même si notre aventure voit arriver sa fin de manière prématurée, la relève est assurée. Vous perdrez tous vos équipements durement acquis, vos niveaux, et votre progression, mais il demeure toujours des pierres précieuses qui vous permettront de léguer aux générations suivantes de précieux point de statistiques.

Il ne nous reste plus qu’à explorer les 100 niveaux et les 10 environnements au cours desquels nous rencontrerons plus de 120 types d’ennemis.

Tryhard or not ?

Que le combat commence

Rezrog propose donc, par ces nombreux niveaux, et le risque de se voir emprisonné, un nombre d’heures de jeux extrêmement conséquent. L’aventure est prenante, et pour peu que nous ayons cette envie d’aller toujours plus loin.

Rezrog donne envie d’aller toujours plus loin de par ses nombreuses qualités. Les graphismes et l’inspiration plateau de jeu est totalement respecté et l’on s’imagine presque être en train de déplacer nous mêmes notre héros. La génération aléatoires des maps et des objectifs permet de ne pas tomber dans une certaine lassitude. A cela s’ajoute la roue des Bonus/Malus qui pimentera votre aventure.

Malus ou Bonus

Mais certains gros points noirs viennent ternir ce tableau. Ce jeu, bien que simple pour les plus fervent, manque de précision pour les nocifs, et un didacticiel expliquant comment utiliser au mieux l’inventaire partagé, la boutique ou l’amélioration des capacités n’auraient pu être qu’un gros plus. On regrettera en particulier la gestion de l’inventaire commun qui une fois sur deux nous fait perdre tous nos objets, alors que l’on souhaitait seulement les transférer à un autre héros. A cela s’ajoutent des donjons qui ne peuvent pas être validé alors que tous les objectifs sont atteints, et une certaine frustration se ressent, d’autant plus que vous devez parcourir les premiers donjons 7 fois pour que les héros puissent se débrouiller à plus haut level sans se faire emprisonner dés le deuxième ennemi croisé.

Rezrog avait tout pour être un bon jeu, mais malheureusement, les nombreux bugs, et le manque de didacticiel en début de partie rendent l’aventure longue et frustrante sans réel niveau de difficulté, le tryhard se fait plus contre les bugs que contre les niveaux à parcourir. Encore quelques mois de développement auraient pu être bénéfique, et même si le prix du jeu n’est pas élevé, l’expérience au final n’en est que décevante.

Réagissez à cet article
Yeah
0%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
100%
Mécontent
0%
À propos du rédacteur
Catlysse

Rédactrice de ZeroPing.FR

Processeur : Intel Core i5 6500
Carte Mère : MSI B150M PRO-VDH
Carte Graphique : Radeon (TM) RX 470 Graphics
RAM : 8 Gb DDR4
Commentaires

Répondre

Gameplay
Graphismes
Intérêt