Preview/Review

Conan Exiles

par 8 février 2017
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant Gaming)

Genre

Survie/MMO

Développeur

Funcom

Éditeur

Funcom

Date de sortie

31 janvier 2017

Version

Early Access

Points Positifs

  • Craft bien pensé poussant à l’exploration
  • Univers respecté
  • Graphismes soignés
  • Environnement riche
  • Bon potentiel

Points Négatifs

  • Very Early Access
  • Combat réduit au fait de taper
  • PNJ peu vivants
  • Map unique
  • Mode Multijoueur encore instable

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
Graphismes
Ambiance
Intérêt
Avis du Rédacteur

Conan Exiles est un jeu avec un gros potentiel, bien pensé et ayant un système de craft agréable à utiliser. Cependant à l'heure actuelle il souffre d'un bon nombre de défauts et pourrait décourager certains joueurs. Si vous n'êtes pas pressés, je vous recommande d'attendre quelques mois avant de vous y plonger.

Note de la rédaction
Note des joueurs
Vous avez déjà noté cet article

Conan Exil, développé par Funcom, est un jeu de survie dans la même veine que Ark, et Rust par exemple. Le jeu prend forme dans un monde ouvert et multijoueur où vous devrez survivre et vous développer grâce a un système de craft.

Le craft, le nerf de la guerre

Pratiquement morte avant même de commencer

Nous commençons le jeu cloué sur une croix à cause de nos crimes, et pourrons personnaliser notre personnage. La personnalisation est basique et garde les traditionnelles options de visage, corpulence, et le choix d’un peuple et d’une religion pour se rapprocher de l’univers du jeu qui définiront entre autre, à quel dieu nous allons vouer un culte. Et c’est là qu’intervient la grande innovation de ce jeu ; vous allez pouvoir (Messieurs) vous pourvoir d’un organe génital de la taille dont vous avez toujours rêvé, et pour mesdames d’une paire de seins de la taille idéale, tout ça étant bien évidemment vital pour votre survie ; mais nous reviendrons sur ce point en conclusion.

Une fois notre avatar prêt et nos crimes révélés, allant du vol à la débauche de toutes sortes, nous entrons dans le monde de Conan. Enfin après un certain temps de chargement, selon si nous jouons en solo ou en multijoueur. Nous arrivons dans un désert où notre premier objectif sera de rejoindre une oasis afin de rester en vie. Comme dans tout survival une jauge de soif, de faim et de vie, nous indique notre état de santé et quand la mort s’approche à grands pas. À cela s’ajoute notre cercle d’XP, mais aussi le poids de notre inventaire.

L’inventaire est simple et épuré

Pour survire, nous allons devoir farmer et crafter. Rien de révolutionnaire concernant le craft, il nous faudra commencer par une pioche, une hache, un lit, pour le respawn, que nous améliorerons au fur et à mesure de notre aventure, et auxquels s’ajouteront de nombreux items. Le craft est régi par trois catégories, la survie, l’armement et la construction. L’un des points forts étant la gestion du craft qui présente pour chaque item les ressources nécessaires, et poussent à l’exploration de chaque recoin de la map pour trouver toutes les ressources nécessaires. L’inventaire quant à lui est épuré et rapide à prendre en main. Le second étant le système de construction poussée, allant au-delà du simple bloc/mur, mais amenant une vraie diversité à l’aide de blocs de constructions variés (fondation, plafond, escalier…), nous permettant des constructions architecturalement poussées. Une fois votre demeure construite, vous pourrez également la peupler, certes à l’aide d’esclaves, mais nous sommes dans l’univers de Conan donc profitez-en, c’est autorisé.

Une expérimentation brutale de la mort

Ne jamais avoir peur de se salir les mains !

Passons maintenant à la survie, si le fait de se nourrir ou de s’hydrater n’est pas le plus difficile à gérer, c’est bien face aux monstres et PNJ ou même joueurs que cela se corse. La survie contre les PNJ est l’un des aspects le plus frustrants de ce jeu. En effet lors des premières tentatives de survie, ne soyez pas étonnés de vos morts qui ne manqueront pas d’être brutales, nombreuses et même parfois inattendues. Malgré toute l’attention que vous porterez à ne pas vous retrouver nez à nez avec l’un des nombreux monstres de Conan Exiles, il vous arrivera de vous faire ruer dessus et évidemment tuer sans aucune défense possible. Les PNJ quant à eux sont totalement passifs, quand ils sont autour de leurs feux. Et comme pour les monstres, bien que vous soyez éloignés et qu’il ne se soient jamais approchés pendant un long moment, ne prêtant aucune attention à votre existence, ils pourront, de manière totalement aléatoire se ruer à plusieurs sur vous pour vous abattre sans sommation aucune. À vous de n’avoir pas oublié de créer un point de respawn, à l’aide d’un lit.

Mais rien n’est perdu si vous avez eu le temps de crafter une épée, il vous suffira de taper et retaper pour venir à bout de votre assaillant. Plus vous avancerez dans le jeu, plus vous gagnerez en puissance, à l’aide notamment de points de talents à répartir entre diverses catégories telles que la force, l’agilité… Une fois passés les déboires du début, votre plus grande force sera celle apportée par les dieux auxquels vous pourrez faire des offrandes.

Conan, le survivant de l’Early Access ?

Quant un rhino devient copain avec un monstre

Bien sur nous sommes, sur une Early Access et divers bugs sont présents, les serveurs du lancement manquaient de stabilité rendant parfois l’exploration laborieuse, mais cela peut encore être pardonnable. Il est par contre plus compliqué d’accepter que lors d’une coop on ne puisse s’éloigner de plus de quelques mètres de la personne propriétaire ou de se voir téléporter à l’autre bout de la map avec lui si ce dernier meurt. Notez que ce problème ne se pose pas sur les parties « Multijoueur ».

Ou encore, que l’expérience en multijoueur soit quasiment injouable, à ce jour même si des solutions sont activement recherchées. On regrettera également, malgré une grande diversité de la faune et la flore, un manque évidant de personnalisation de la map, puisque le jeu se cantonne à une seule et unique pour le moment (d’autres sont prévues par la suite).

Je trouve également la présence de la nudité totalement inutile, cependant sachez qu’il est possible de modifier le « taux » de nudité affiché par le jeu dans les options de celui-ci.

À ce jour, le titre s’adresse aux aficionados de l’univers de Conan ou des joueurs voulant évoluer en solo étant prêts à se confronter à de nombreux bugs rendant la progression lente, voire frustrante. Pour les autres, attendre encore quelques mois sera bénéfique, puisque le jeu recèle de promesses encore sous-exploitées, un craft bien pensé, un outil de construction « aimant » agréable à pratiquer, un univers respecté et une réelle richesse de ce dernier.

Réagissez à cet article
Yeah
25%
Content
0%
Surpris
25%
Triste
0%
Mécontent
50%
À propos du rédacteur
Catlysse

Rédactrice de ZeroPing.FR

Processeur : Intel Core i5 6500
Carte Mère : MSI B150M PRO-VDH
Carte Graphique : Radeon (TM) RX 470 Graphics
RAM : 8 Gb DDR4
Commentaires

Répondre

Gameplay
Graphismes
Ambiance
Intérêt