Preview/Review

Battlefield 3 : Aftermath

par 21 décembre 2012
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant Gaming)

Genre

FPS

Développeur

Dice

Éditeur

Electronic Arts

Date de sortie

20 décembre 2012

Version

Commerciale

Points Positifs
  • Maps détruites.
  • Nouveaux véhicules.
  • L'arbalète.
  • Un nouveau mode de jeu.
Points Négatifs
  • Mode pillard mal équilibré.
  • Pas beaucoup de nouveautés.
  • Encouragement au camping.
Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
8.0
8.0
Graphismes
8.0
8.0
Durée de vie
7.0
7.0
7.5
Note de la rédaction
7.7
Note des joueurs
1 note
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
0%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
0%

C’est la fin du monde, des tremblements de terre ravagent la Terre, des militaires en plein conflit se retrouvent piégés en territoire ennemi sans armes, sans véhicules, c’est pour votre survie que vous devrez lutter dans ces territoires dévastés.

bf3 2012-12-05 13-16-21-01

Gameplay

De la nouveauté, mais pas trop quand même, un nouveau mode de jeu, une arme hors du commun, 4 nouvelles maps et de nouvelles missions. Allez, on déblaye un peu la rue, et on récupère les morceaux pour voir un peu ce que ce DLC a dans le ventre.

Mode pillard

bf3 2012-12-06 17-16-09-77 bf3 2012-12-06 17-04-33-81

Le nouveau mode de ce Battlefield surf sur la vague de l’apocalypse, et nous propose de la survie. Le principe étant que vous êtes lâchés sur une map avec comme armes votre courage et un pistolet, et tel un doom, vous devrez trouver des armes pour vous défendre. Bien que dans l’idée ce mode reste une bonne initiative, on s’en lasse vite, donnant au final du mode conquête, il suffit à une équipe de prendre le dessus, de verrouiller les points et de se poster sur les repops d’armes. Ce qui rend la reprise des points quasi impossible pour l’équipe qui n’a pas l’avantage.

Donc dans ce mode rien de bien nouveau, il faudra néanmoins gagner au moins 3 parties pour gagner l’arme ultime dénommée l’arbalète.

Les maps

bf3 2012-12-19 23-17-04-66 bf3 2012-12-19 23-15-21-73 bf3 2012-12-06 18-27-29-11

Aux nombres de quatre, on retrouve des environnements plus ou moins détruits. Dans l’ensemble, l’effet de tremblement de terre est bien présent même si sur certaines cartes comme épicentre celui-ci a eu un impact plus fort. En terme de stratégie, les codes sont revus étant donné qu’une ville en ruine regorge de planques, ce qui est le cas dans ce DLC, vous trouverez de quoi vous couvrir derrière un morceau de route décollé, dans un trou … Malheureusement, ceci accentue l’effet de camping, en particulier sur les versions miniatures des maps.

Véhicules et armes

Pour les armes, il y a l’arbalète, et, et… c’est tout. Dommage, on aurait espéré au moins la possibilité d’avoir des “camouflages” raccord avec le thème pour avoir un Famas bricolé avec du scotch, ou encore un PM ayant subis de gros dégâts extérieurs.

bf3 2012-12-06 18-32-00-50

Néanmoins, l’arbalète est relativement bien faite. Celle-ci remplace le pack équipement… Et peut être dotée de divers artifices. De plus, différents carreaux sont à dispositions des joueurs. Bien sûr il faudra d’abord les débloquer.

   bf3 2012-12-19 23-13-39-01 bf3 2012-12-19 23-14-19-39 bf3 2012-12-19 23-13-36-93

bf3 2012-12-19 23-14-29-81

Les véhicules quant à eux, sont agrémentés de deux nouveaux arrivants. Un véhicule civil de type camionnette à laquelle on a greffé une mitrailleuse lourde gérée par le pilote. Et un HUMV équipé quant à lui de l’éternelle mitrailleuse lourde, mais aussi d’un lance grenade. De plus, les deux véhicules sont renforcés à grand coup de plaques en fer. Pour le premier cela n’apporte pas de grande différence sur son maniement, mais pour le deuxième, le système de volet de protection baisse considérablement la visibilité.

Conclusion

Un DLC correct qui nous propose le minimum vital. Les maps détruites apportent un nouveau souffle au gameplay, et redonnent un coup de speed comparé à Armored Kill. Néanmoins les nouveautés se font rares, et le mode pillard n’est pas forcément bien équilibré.

Dans l’ensemble, la charte graphique est cohérente, les skins de soldat étant en conséquence, les map relativement bien détruites, et les véhicules bricolés bien pensés.

Donc, sans pour autant rajouter quelque chose d’indispensable au titre, ce DLC permet de renouveler un peu l’expérience avec ce décor de fin du monde qui s’offre au joueur.

À propos du rédacteur
kelkun

Rédacteur de ZeroPing.FR

Processeur : Intel Core I7-2600K
Carte Mère : ASUS P8P67 EVO
Carte Graphique : Gigabyte GTX 980 TI g1
RAM : 2*8 Go G.skill