Preview/Review

Dungeon of the Endless

par 6 novembre 2014
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version boîte (Amazon)

Genre

Rogue-like, RPG

Développeur

AMPLITUDE Studios

Éditeur

AMPLITUDE Studios

Date de sortie

27 octobre 2014

Version

Commerciale

Points Positifs
  • Bon mix de trois genres de jeu
  • Dur mais juste
  • Du contenu pour les plus vaillants
  • Superbement animé
  • Easter eggs et bonnes blagues
  • Multijoueurs jusqu'à 4
Points Négatifs
  • Musique qui ne colle pas à l'ambiance
  • Échange impossible en multijoueur
  • Alertes en jeu un peu bordéliques
  • Run parfois un peu trop long
Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
8.0
8.0
Graphismes
8.5
8.5
Durée de vie
8.0
8.0
Avis du Rédacteur

Un excellent rogue-like qui mélange trois styles de jeu différents où l'on voudra toujours aller plus loin.

8.0
Note de la rédaction
8.2
Note des joueurs
1 note
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
0%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
0%

Après Endless Space et Endless Legend, c’est Dungeon of the Endless qui vient rejoindre l’épopée. Un savant mélange entre rogue-like, tower defense et un petit côté RPG. Bien que le studio (Amplitude) appelle cet opus un “accident” cela n’empêchera pas de retrouver une certaine qualité technique.

Une vie de brigand

DungeonoftheEndless 2014-11-06 03-12-47-38

Peu de choix s’offre à nous

Tout commença dans un vaisseau spatial barge-prison, le Sucess, un vaisseau prêt à exploser qui éjecte un par un ses capsules de sauvetage. Les embarcations se dirigent vers la planète Auriga, champs de bataille dans Endless Legend. Évidemment, au lieu de faire comme les autres capsules, notre vaisseau se plante dans un donjon de douze étages ! Nous pauvres survivants que nous sommes, ainsi que repris de justice, devrons retrouver le chemin de la sortie dans un labyrinthe, une porte après l’autre et en éliminant chaque ennemi qui en sort.

Le but principal est bien entendu de sortir du donjon, mais il vous faudra veiller sur vos repris de justice ainsi que sur votre cristal. Ce cristal sera votre plus précieux bien puisqu’il vous servira de clé pour accéder au prochain niveau. Mais avant de transporter le cristal, il vous faudra trouver le portail en ouvrant différentes portes dans des donjons générés aléatoirement.

Le gameplay est assez simple et un court tutoriel, en jeu, vous aidera à mieux comprendre. C’est après quelques morts que vous aurez les bases du jeu en mains. Mais avant tout ça, il vous faudra choisir le vaisseau qui s’écrasera au début de votre partie. Chacun d’entre-eux donnant des bonus ainsi que des malus, tel que le nombre possible de héros qui pourront vous accompagner au commencement. Au début vous n’aurez pas bien le choix puisqu’il n’y a qu’un seul vaisseau utilisable (pour un total de six vaisseaux, chacun étant un nouveau mode de jeu).

DungeonoftheEndless 2014-11-05 22-48-15-09

Faut défendre le cristal, chef !

Une fois votre vaisseau choisis, il est temps de choisir vos repris de justice qui feront offices de “Héros”. Vous aurez peu de choix pour votre premier run, on ne vous proposera que 4 personnages, mais un total de 18 héros sont déblocables si vous arrivez à les recruter, les faire survivre trois étages et/ou les faire sortir du donjon. Chacun a sa manière de se battre et ses propres capacités, du moins on aimerait le croire.

On pourra remarquer chez certains des similitudes, tant au niveau de l’arme employée qu’au niveau de certaines capacités. Néanmoins, il reste important de choisir correctement ses héros, vous comprendrez très vite qu’une équipe composée uniquement de combattant de mêlée risquera très vite la mort. Le principe est simple un héros rapide est faible au corps à corps et un héros lent sera plus costaud. Pour chacun d’entre-eux vous devrez trouver/acheter des objets équipables qui permettront l’apprentissage de compétences ou tout simplement un boost aux dégâts, points de vie, armures, etc (des marchands se trouvent dans le donjon, ils pourront vous vendre de l’équipement contre certaines ressources en votre possession).

Vous devrez les faire monter de niveaux en utilisant des ressources, mais vous pouvez très bien vous débarrasser d’un membre de votre équipe complète (maximum quatre) pour engager un personnage plus loin. Il est aussi intéressant de noter que chaque personnage possède une histoire et que certains sont liés. Il vous faudra les faire avancer ensemble dans les différents niveaux du donjon pour en apprendre plus sur leurs histoires. Donc une fois vos héros choisis, à vous de diriger votre équipe à travers le donjon. A vous d’ouvrir les portes et de découvrir ce qui s’y cache derrière.

DungeonoftheEndless 2014-11-05 22-35-45-11

Vive les tourelles qui se construisent VITE

Mais diriger une équipe de brigand dans un immense donjon n’est pas la seule tâche qui vous incombe. Votre cristal vous servira de générateur et vous devrez transférer de l’énergie dans certaines pièces. Cette énergie, qu’est la brume, une ressource que l’on trouve dans des salles ou en éliminant des monstres, servira à vous donner le droit de construire à certains endroits. Les grandes plateformes de constructions permettront de construire de quoi avoir un bonus de ressources à chaque ouverture de portes, tandis que les petites serviront, la plupart du temps, comme point de construction défensif (tourelles de tir, ralentissement, etc).

La gestion de vos tourelles et de vos générateurs de ressources seront les points qui concerneront le tower defense. Comme le but n’en est pas moins de quitter le donjon, il vous faudra améliorer vos bâtiments aux risques de mourir et de perdre votre cristal (Game Over). Car s’il sert de générateur, il sert aussi de clé pour pouvoir accéder au prochain niveau. Une fois la sortie repérée, un de vos braves devra porter le cristal et l’amener à l’ascenseur le plus vite possible tout en ayant pris soin de vérifier que les autres héros soient dans la salle du dit ascenseur, sinon ils resteront bloqués à jamais dans le précédent niveau, tandis que le porteur se retrouvera seul dans le suivant.

Mais ce n’est pas aussi simple d’accéder à l’ascenseur, car une fois le cristal prit, les portes non-ouvertes s’ouvrent et des hordes de monstres veulent s’en prendre au porteur du cristal. Ralenti et faible, le porteur devra compter sur le reste de l’équipe ainsi que sur les installations de défenses pour pouvoir arriver à destination et survivre. Si cela reste une tâche assez simple dans les premiers niveaux, il faudra penser à de nombreuses stratégies par la suite si l’on veut pouvoir arriver à la fin. Ouvrir toutes les portes du niveau pourrait être une bonne idée pour savoir à quoi s’attendre et collecter des ressources, mais chaque portes ouvertes dit salles à alimenter et de nouveaux monstres qui sortiront de l’ombre des salles non-alimentées. Il vous faudra, évidemment, prendre des risques pour voir la fin, mais il faudra aussi être sûr de son coup.

Le jeu dispose de cinq ressources qu’il vous faudra économiser pour pouvoir avancer ainsi que pour améliorer/soigner vos héros et bâtiments. A chaque niveau vous devrez recommencer, c’est-à-dire qu’il n’y aura que votre cristal ainsi que votre équipe dans une nouvelle zone générée aléatoirement. Vos améliorations sont sauvegardées, mais vous devez reprendre l’exploration du niveau ainsi que la construction de vos défenses et générateurs de ressources pour espérer pouvoir retrouver la prochaine sortie menant au niveau suivant. Notez que si vous souhaitez améliorer vos défenses et bâtiments, il vous faudra trouver un “laboratoire” dans le donjon. Vous devrez donc apprendre à gérer toutes vos installations et héros, mais heureusement qu’une touche “pause” vous permet de faire tout cela à votre aise (excepté en mode Multijoueur)

Un monde de Pixel

Dungeon of the Endless possède une bonne direction artistique, nous avons des animations en pixel de qualité ainsi que de magnifiques artworks symbolisant l’ambiance de la zone à chaque changement de niveau. Il est assez rare de trouver un jeu qui propose une telle qualité d’animation en pixel (pour un studio indépendant), il est donc important de le noter. Là où le jeu se fait plus discret ce sera pour la bande-son ainsi que pour les alertes en jeu. On n’a rien à reprocher aux sons du jeu, mais la musique ne colle pas vraiment à l’ambiance. C’est une musique que l’on aimera écouter, mais l’ambiance calme qu’elle nous impose n’est pas ce que l’on pourrait rechercher.

DungeonoftheEndless 2014-11-05 22-24-15-11

Héros : Samus Aran ?

En ce qui concerne les alertes, elles sont malheureusement bien trop discrètes et l’on aura du mal à trouver à quoi elle correspondent, quand des monstres font du bordel proche de notre cristal, ce qui pourra en faire paniquer plus d’un. De plus, la durée d’un run, pour un rogue-like, est parfois bien trop longue. On pourra parfois faire un run d’une heure pour terminer les 12 niveaux du donjon. Heureusement que les développeurs nous ont offert le : “Sauvegarder et quitter”.

Venons-en au multijoueur, il changera très peu de la version solo, mais divers points le rendront intéressant. On ne pourra malheureusement pas échanger d’objets avec ses alliés, mais chacun gère ses ressources comment il le veut. L’un d’entre vous pourra gérer les défenses tandis qu’un autre pourra utiliser ses ressources pour améliorer les générateurs de ressources.

La version multijoueur est plus nerveuse, on ne pourra pas mettre sa partie en pause, mais il est cependant malheureux de voir que l’on ne pourra sauvegarder sa progression pour la reprendre plus tard avec ses amis. Il faudra finir le run si l’on veut passer à autre chose (ou tout simplement quitter la partie). Mais si vous voulez réussir à finir un run, il vous faudra collaborer si vous ne voulez pas voir une horde d’ennemis sortir de chaque coins de salles.

On terminera cette review en saluant le travail de l’équipe fait sur l’univers du jeu. Même si cela reste assez vague, on est content d’en savoir plus grâce aux conversations/blagues des héros. Les objets aux noms et aux effets comiques sont aussi un plus. L’accident d’Amplitude n’empêche pas de voir qu’ils ont fait du bon travail dessus, le pixel art donne un effet retro, mais reste au final très actuel. Éclairage dynamique, héros animés un par un qui pourront prendre la pose ou vérifier leurs armes, Dungeon of the Endless n’a pas trop de retard technique.

Conclusion

Dungeon of the Endless est un rogue-like aux runs parfois trop longs, mais que nous aurons plaisir à terminer. Plaisant à l’oeil, bien animé, rempli de bonnes vannes et de douces musiques, les développeurs nous ont prouvés qu’ils savent mixer trois genres de jeux. Niveau après niveau, l’ascension de ce donjon est de plus en plus brutale tout en restant juste et plaisant à jouer. Les amateurs trouveront leur bonheur dans le mode très facile tandis que les joueurs plus hardcores le trouveront dans des runs “new game +”.

À propos du rédacteur
Kuneru

Rédacteur de ZeroPing.FR

Processeur : i5-2500K @3.30GHZ
Carte Mère : MSI P67A-GD55 (révision B3)
Carte Graphique : MSI GTX 660
RAM : Corsair 4*3GB