Preview/Review

Rugby 15

par 21 novembre 2014
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant-Gaming) Version boîte (Amazon)

Genre

Sport

Développeur

Bigben Interactive

Éditeur

HB Studios

Date de sortie

21 novembre 2014

Version

Commerciale

Points Positifs

  • L'interface lisse
  • Panel du rugbyman complet...

Points Négatifs

  • ... mais totalement injouable
  • Pas de mode carrière et de multi
  • Des graphismes d'une autre époque
  • Seulement 4 championnats
  • Pad indispensable
  • Son prix : 40 euros sur Steam

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
2.0
2.0
Graphismes
2.5
2.5
Durée de vie
2.5
2.5
Avis du Rédacteur

Rugby 15 marque le retour des jeux de rugby mais ne restera certainement pas dans les mémoires. Graphiquement dépassé, son gameplay irréaliste rend le jeu encore plus énervant qu’inintéressant.

2.5
Note de la rédaction
2.3
Note des joueurs
1 note
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
0%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
0%

Depuis quelques années, nous n’avions plus droit à notre jeu de rugby annuel tandis que les amateurs de foot et le basket sont eux bien gâtés. Les fans du ballon ovale ont de quoi être jaloux surtout qu’il n’y a jamais vraiment eu un jeu de rugby inoubliable. HB Studios qui a développé par le passé de nombreux jeux de rugby (Rugby 2004, 2005, 2006, 2008, WC 2011) semble donc le mieux préparé pour sortir enfin un jeu qui ravira les fans. Et pourtant, je peux d’ores et déjà vous dire que les moyens d’Electronic Arts ont certainement manqué au bon développement de Rugby 15.

Rugby15 2014-11-19 22-03-16-88

Les touches sont d’une lourdeur incroyable.

Première impression : négative

Rugby 15 propose un menu principal très simple où l’on a accès à 4 championnats (Top 14 et D2 français, ainsi que deux autres européens que sont Aviva Premiership et PRO12). Il y a également les tournois des 4 et des 6 nations, un tournoi européen, le Southern 15, un mode “match amical” pour faire un simple match et pour finir une “coupe personnalisée” qui vous donne la liberté de sélectionner les équipes de votre choix et de déterminer si vous voulez l’organiser sous forme de poules, de play-offs, avec 4 équipes ou plus… Sur le papier ce n’est pas si mal même si les licences manquent un peu et que tous les championnats ne sont pas présents. Le problème de taille c’est qu’il n’y a ni de mode multijoueur, ni de mode carrière. Comment peut-on s’en satisfaire en 2014 alors que tous les autres jeux de sports mêmes les moins réussis proposent plus que de simples tournois sans saveurs contre l’IA ? Les fans de rugby sont peut-être “en manque” et pourraient se satisfaire d’un jeu moyen pour le moment, mais il faudrait un minimum d’enrobage autour de simples matchs. D’autant plus que ces derniers sont loin d’être d’une qualité remarquable…

Un gameplay venu du XXème siècle

On va commencer par parler du positif car malheureusement ça ne prendra seulement quelques lignes : dans l’idée, les développeurs n’ont pas laissé au hasard les spécificités du rugby, les sportifs sont capables de reproduire les mêmes actions qu’en réalité.

Cette phase de jeu représente 50% du gameplay.

Cette phase de jeu représente 50% du gameplay.

Le soucis, c’est que Rugby 15 est totalement injouable ! Les rugbymen courent tellement vite qu’on se croirait dans un dessin animé, les mouvements sont irréalistes : on peut mettre dans le vent la ligne ennemie avec juste un petit coup de joystick, les plaquages sont imprécis et scriptés. Les passes, elles, sont beaucoup trop lourdes, alors que le rugby est un sport où les enchaînements collectifs doivent être d’une précision et d’une vitesse remarquables, ici on a plus vite fait de prendre un joueur rapide et longer la ligne adverse jusqu’à ce qu’un trou apparaisse. Après qu’un joueur soit plaqué, on entre dans la phase de “grattage” où le but est de récupérer le ballon et cela se déroule comme sur le screen à gauche. Vous devez pousser votre joystick afin que votre barre soit plus remplie que celle de l’IA, puis appuyer pour chopper la ballon. Et ceci à chaque fois qu’il y a plaquage, autant vous dire tout de suite que vous allez passer la moitié de votre match à remplir une barre pour récupérer ou conserver la balle, et l’autre moitié à courir à 60 km/h le long de la ligne adverse pour marquer des essais. Le reste du gameplay ne mérite même pas que je m’y attarde, les mêlées sont sans intérêt, les touches sont beaucoup trop lourdes… On ne voit pas ce qui pourrait être conservé pour un potentiel Rugby 16.

Conclusion : Le pire jeu de sport depuis longtemps

Graphismes dignes des années 2000, gameplay conçu à coups de hache, contenu proche du néant et pas intéressant pour un sou : voici Rugby 15. Les fans du ballon ovale risquent de finir par se demander pourquoi personne n’est capable de leur sortir un vrai jeu ou même de perdre espoir, et cela pourrait se comprendre. On vous assure le jeu n’est pas développé par un studio indépendant, HB Studios n’en est pas à son coup d’essai et n’a pas honte de vendre sa merveille à 40 euros sur Steam. Difficile de vous conseiller ce jeu tellement il est dépassé, Rugby 15 est une blague mais elle ne fera rire personne.

À propos du rédacteur
Neftys

Rédacteur à la retraite

Processeur : Intel Core i5-4670K
Carte Mère : MSI Z87-G45 GAMING
Carte Graphique : Nvidia GeForce GTX 770
RAM : 2×4 Go