Preview/Review

The Incredible Adventures of Van Helsing III

par 13 mai 2015
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant-Gaming)

Genre

Hack&slash / RPG

Développeur

Neocore Games

Éditeur

Neocore Games

Date de sortie

13 Mai 2015

Version

Commercial

Points Positifs

  • Une voix du charisme pour Van Helsing
  • Beau visuellement
  • Un scénario et des personnages intéressants
  • Un gameplay qui fonctionne
  • Hack & slash, mais garde son aspect RPG
  • Un panel de sort, juste ce qu'il faut
  • Un level design à tomber
  • Bonne fin de licence

Points Négatifs

  • Une bande-son assez pauvre
  • Certaines animations qui datent
  • Une durée de vie assez courte
  • Le jeu reste un long couloir...
  • Vieillira sans doute mal

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
8.2
Graphismes
7.6
Ambiance
7.8
Scénario
8.0
Durée de vie
7.2
7.2
Avis du Rédacteur

Les maîtres mots resteront sans doute : Bonne fin de licence. On a hâte de voir ce que peut faire Neocore Games pour leurs prochains jeux.

8.2
Note de la rédaction
7.2
Note des joueurs
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
100%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
0%

Il fallait bien une fin pour la série Van Helsing et c’est ce que Neocore s’est attelé à faire. Effectivement, cet opus marque la fin de la série, mais c’est fait avec un jeu de qualité. Nous avons entre les mains un RPG au gameplay Hack & Slash, un mélange qui fonctionne toujours aussi bien.

Classe et RPG

Si vous avez joués aux jeux précédents, vous pourrez importer votre sauvegarde, cependant, il faut remarquer que Neocore apporte de nouvelles classes et par conséquent des variantes de gameplay. Prenons en exemple le protector ainsi que l’elementalist.

Le protector est une classe de corps à corps qui pourra charger les ennemis et faire certaines attaques dévastatrices (du moins en visuel), bien que j’ai apprécié jouer cette classe, j’ai eu l’impression que celle-ci se basait, bas niveau du moins, sur du hit and run. Le protector n’est pas la classe la plus simple à jouer contrairement à la classe à distance qui semble avantagée. Il faut cependant noter que le protector semble être une classe de corps à corps qui fait du gros damage, mais qui servira surtout en multijoueurs pour les divers bonus qu’il apportera à ses compagnons.

Bon petit panel de sorts

Bon petit panel de sorts

Venons-en à l’elementalist qui se trouve être un mage relâchant la puissance des éléments sur ses ennemis. Contrairement au protector, qui est une classe solide, on ne pourra pas se prendre de nombreux coup au risque de décéder rapidement, bien qu’un bouclier est disponible en passif pour nous rendre invincible de temps en temps. En contre-partie et comme le veut la logique, l’elementalist fait du gros dégât. Il lui suffira donc d’un geste rapide de la main pour balayer ses ennemis et se baigner dans leur sang et tout ça en évitant les coups ennemis.

Les talents des classes sont quant a eux, pour la plupart, intéressants. On a pas tellement de choix dans le panel de sorts, mais ce sera largement suffisant, on ne se sent pas perdu dans un trop large panel.

Un petit panel de passif tout aussi utile

Un petit panel de passif tout aussi utile

Il y a d’autres classes, mais je vous laisse la joie de les découvrir.

Comme dit plus tôt, le jeu est un RPG au gameplay Hack & slash. Il faut bien avouer que contrairement à certains Hack & slash, le côté RPG de Van Helsing est un vrai plus. Pour ce que j’ai pu voir, même si une zone est petite, il y aura toujours un bon petit nombre de quêtes à accomplir. Cela sera non seulement dans les zones de combats mais aussi dans l’antre de Van Helsing. Il vous faudra, par exemple, montrer à des bandits que dans votre antre vous faites la loi et non ces bandits qui extorquent des réfugiés qui ont eu la grande idée de s’installer dans vos prisons. Bien que l’on pourrait penser que les quêtes n’ont aucune incidence ou réelle utilité, elles en ont une. On a la réelle impression que nos choix font la différence et surtout on espère faire le bon quand on nous le donne.

Il y a d’autres subtilités comme le fait d’envoyer nos “lieutenants” faire des missions avec quelques soldats que l’on aura recruté grâce à notre or durement gagné et qui ainsi donc feront régner l’ordre dans notre royaume.

Envoyez vos lieutenants sur le terrain !

Envoyez vos lieutenants sur le terrain !

En parlant de Van Helsing, on retrouve ici notre chasseur de monstres et notre grande amie fantomatique, Katarina. Van Helsing est désormais un héros presque blasé car il sait ce qu’il l’attend, néanmoins, il en reste un personnage intéressant. Quant à Katarina, elle sera d’une grande aide dans le scénario ainsi que pour les combats, son IA est de bonne qualité et on choisira si l’on veut qu’elle soit au corps à corps, à distance ou en forme fantomatique. Le caractère de Katarina ainsi que ses phrases sont bien écrites, c’est un personnage dont on appréciera la compagnie et que j’apprécie énormément, personnellement. On rencontrera bien des anciens personnages des précédents opus, mais je vous laisse découvrir qui et où.

Graphismes et Level design

J'aime beaucoup le travail de level design

J’aime beaucoup le travail de level design

Les graphismes de ce Van Helsing sont très corrects et sont dignes d’une fin de licence, cependant, ils me donnent l’impression qu’ils vont mal vieillir. Les traits sont assez réalistes, mais c’est peut être ce point qui fera qu’on aura du mal à voir ce jeu comme beau à l’avenir (ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, le jeu reste très beau !). Le point noir, même si cela dépend des personnes, sera les animations de certaines créatures et de notre héros. En jouant le protector, j’ai eu l’impression d’avoir l’animation de Sir Fortesque (MediEvil). C’est aussi dommage qu’au lieu d’avoir certaines animations, ils font passer ça par une ligne de texte, alors qu’on aurait adoré voir notre bourreau torturer nos prisonniers (ou alors je ne suis qu’un sadique en puissance…). Mais malgré ça, cela reste des détails mineurs qui ne gêneront pas durant notre avancée. Les animations de la plupart des monstres et des sorts sont plus que corrects et c’est un plaisir de voir l’abondance de sorts lancés par l’elementalist.

"J'ai l'air idiot, non ?"

“J’ai l’air idiot, non ?”

Je tiens à souligner le level design des niveaux. Les designers ont fait un superbe boulot, que ce soit dans une caverne servant de laboratoire ou dans une forêt servant de prélude au village gnome. Certes on avance dans des couloirs et on a jamais l’impression de pouvoir se perdre, le placement du décors ainsi que l’environnement sont de grandes qualités et cela renforce notre immersion dans le jeu.

Conclusion

C’est une incroyable aventure qu’est ce Van Helsing. Le gameplay Hack & slash/RPG reste une bonne combinaison et le scénario est plutôt bon. Il est peut être dommage de voir que ce ne sera pas un jeu que l’on refera souvent, on ne le farmera pas comme un Diablo, mais ce n’est pas le but de ce jeu. Cela marque la fin de cette licence et c’est une bonne fin tant le jeu est de qualité. J’espère revoir autant de qualité voir plus pour les prochains jeux de Neocore Games. Dommage que la bande-son n’ait pas suivi cependant.

À propos du rédacteur
Kuneru

Rédacteur de ZeroPing.FR

Processeur : i5-2500K @3.30GHZ
Carte Mère : MSI P67A-GD55 (révision B3)
Carte Graphique : MSI GTX 660
RAM : Corsair 4*3GB