Preview/Review

Assassin’s Creed Unity

par 21 novembre 2014
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant-Gaming) Version boîte (Amazon)

Genre

Action/Aventure

Développeur

Ubisoft

Éditeur

Ubisoft

Date de sortie

13 novembre 2014

Version

Commerciale

Points Positifs

  • Paris
  • Un max de contenu
  • Une customisation plus poussée
  • La douce Elise
  • Durée de vie
  • Le coop

Points Négatifs

  • L'optimisation façon Europe de l'Est
  • Le Cash Shop
  • Le scénario
  • Arno en mode QI d'huitre
  • La régression du gameplay

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
6.5
8.2
Graphismes
7.0
8.6
Durée de vie
8.0
7.9
Avis du Rédacteur

Assassin's Creed Unity est clairement un produit non fini. Problème d'optimisation par ci, régression du gameplay par là... Il aurait mérité une optimisation plus poussée et un scénario mieux écrit.

7.0
Note de la rédaction
8.2
Note des joueurs
3 notes
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
67%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
33%
Mécontent
0%

Tous les ans, Ubisoft nous gratifie d’un nouvel Assassin’s Creed, si pas deux ! (Assassin’s Creed Rogue n’arrivera que début d’année 2015 sur PC malheureusement). Unity reprend cette fois-ci le contexte de la Révolution Française. Est-ce que cette révolution arrivera a son objectif ou sera décapitée sous la guillotine (ND Blood : Mais qu’on lui coupe la tête !) ?

Assassins et Templiers dans un lit.
Arno a une bonne tête de soumis.

Arno a une bonne tête de soumis.

Le contexte principal de ce nouvel épisode est une paix fragile entre templiers et assassins. Tandis que le héro, Arno (et pas Arnaud, coucou Blood), tente de rejoindre la guilde des assassins pour y trouver rédemption et vengeance pour l’assassinat du père de sa bien aimée, il se retrouvera dans une conspiration qui le dépasse. Un contexte très souvent utilisé, voir toujours, dans la Saga Assassin’s Creed. Notre Arno enfilera donc la tenue des assassins comme le fut jadis son père et va donc aller faire saigner les responsables du meurtre de Monsieur de la Serre.

 

 

Que serait Assassin's Creed sans point de Synchronisation?

Que serait Assassin’s Creed sans point de Synchronisation?

Ou est donc la révolution ?
Voila Paris votre terrain de jeu.

Voila Paris votre terrain de jeu.

Proposer un épisode sous le fond de révolution semblait être une bonne idée mais on se rend vite compte que la révolution n’est au finale qu’un prétexte scénaristique pour « essayer » de montrer que le moteur graphique peut afficher une foule de gens en rute devant des poupées de paille en feu. On aurait aimé pouvoir tirer parti de cette masse en colère pendant nos missions mais elle est juste là pour montrer l’étendue du moteur graphique… qui semble hurler à la mort pendant ces passages. Car oui, le moteur graphique semble poussé dans ses derniers retranchements pendant ces émeutes. Même si cela donne un coté plus réaliste et mature à la série, elle est au finale inutile puisque elle gâche plus l’expérience à cause des soucis techniques qu’autre chose. Surtout que Arno passera automatiquement en mode escargot et ses mouvements de course seront beaucoup moins fluides à cause de cela.

Un gameplay pas si révolutionnaire…
Plein d'objectifs pour atteindre votre cible !

Plein d’objectifs pour atteindre votre cible !

Qui dit nouvel épisode (notamment sur nextgen) dit nouvelle base de gameplay. Autant le dire tout de suite, vous allez en baver. Adieu les contre parfait permettant de, très souvent, tuer vos ennemis dans l’instant. Adieu bouclier humain pour encaissé les balles d’un ennemi trop lointain. Sans compter que Arno a une résistance aussi élevée qu’un paquet de Chips. Les coups font généralement très mal, surtout les tirs de fusils, ce qui force le joueur a prendre la fuite quand l’ennemi est en surnombre… ou bien de spammer votre bombe fumigène pour tuer tout le monde le plus rapidement possible. Soyons francs… Le gameplay a perdu en dynamique dans les combats. En plus d’avoir un équipement ultra restreint comparé a un Assassin’s Creed 4 par exemple, l’IA ressemble plus à un Terminator ayant trouvé John Connor que les figurants qui faisaient la queue pour se suicider sur notre épée dans les anciens épisodes. Elle ne vous lâchera pratiquement jamais, heureusement pour nous, elle ne sait plus grimper aux murs ! En gros, les combats ont été amputés de tout ce qui faisait le charme des précédents épisodes. Au revoir le héros « One Man Army », bonjour Arno l’huître sans charisme ! On finira sur le fait que toutes les compétences d’Arno sont uniquement déblocables en dépensant des points de synchronisation que vous gagnerez en effectuant les missions du principales ou coop du jeu en pensant à récolter tous les points “synch” cachés de ces missions. Bien entendu inutile de vous dire que le jeu grouille de coffres, d’objets a récupérer et de missions secondaire par cargo entier ! La seule réelle nouveauté dans les missions se trouve dans la possibilité de remplir des sous objectifs pour pouvoir atteindre votre cible plus rapidement. Amusant mais on préfère assez vite sortir notre épée à la lourde et tuer notre cible en courant dans sa direction étant donné que tout le coté « infiltration » du jeu est comme d’habitude sous exploité vu qu’on est très loin d’un Splinter Cell Blacklist par exemple.

Équipement pour bourgeois.
Soit vous êtes patient, soit vous allez sur le cash shop d'ubisoft.

Soit vous êtes patient, soit vous allez sur le cash shop d’ubisoft.

Comme dans chaque Assassin’s Creed, vous pourrez customiser votre équipement, que ce soit les armes ou encore votre armure. Ici le choix est très vaste à quiconque aura la patience de laisser le jeu allumé des heures durant et attendant devant le coffre amassant les petits sous toutes les vingts minutes. Les plus grosses pièces d’équipement coûtent plus de 200 000 livres, vous comprendrez donc qu’il faudra une patience digne d’un moine bouddhiste pour amasser autant de fric ! Ou bien… vous pouvez allez sur le Cash Shop Ubisoft, déboursez des euros contre des points Hellix et les échanger contre les pièces d’équipement. A 20€ les 3000 points autant le dire, ça fait cher la pièce d’équipement de haut rang (1000 points par pièces) ! Si cela ne gênait pas trop dans Assassin’s Creed 4 Black Flag par exemple (à peine 2 € pour 500 ressources de chaque), on peut se demander jusqu’où Ubisoft compte aller pour sucrer les fans de la Saga sachant que l’application “companion” possède un mode “premium” (pratiquement obligatoire si vous souhaitez ouvrir tous les coffres en bleu) qui coûte 1.87€.

L’avis de Blood sur ce point – Pour vous aider à vous dispenser du “cash shop” j’ai torché pendant des heures le jeu, pour amasser de l’argent et vous permettre de vous équiper afin de réussir les missions principales/secondaires vous n’avez pas 36 solutions, il faudra aller jusqu’à un certain point de vos missions principales où vous débloquerez le “café-théâtre”, il faudra le rénover jusqu’au bout (ce qui vous coûtera plus de 25 000 livres pour cela récoltez des coffres pendant votre montée des missions principales), il faudra ensuite faire toutes les missions du lieu, puis vous balader pour rénover les autres bâtiments (pas besoin de faire les missions dedans de suite) sur la map, ensuite vous aurez un rendement de plus de 43 000 livres toutes les X minutes. Pour augmenter encore ce rendement, il va falloir farmer en boucle les “missions vols” du mode coop, si vous faites tout cela bien, vous ne devriez rencontrer aucun problème !

Free-Running en haut et en bas.
Au moins les sauts de la foi marchent toujours !

Au moins les sauts de la foi marchent toujours !

Quand on parle d’Assassin’s Creed, on retient souvent son coté bac à sable ou son héros courant sur les murs voir de toit en toit. Ici la nouveauté est que vous pouvez décider de vous orienter vers le haut (RT + A) ou le bas (RT + B) mais la question au finale est… a quoi cela sert vraiment ? Et bien à rien, bien entendu. On aurait très bien pu inclure tout ça juste le bouton RT que cela serait revenu au même. Mais alors pourquoi faire ça ? Et bien, pour mieux diriger le personnage dans les phases de Free-Running. Cela sonne joli sur le papier mais dans les faits c’est tout le contraire. Pendant ces phases de Parkour, Arno semble ne pas comprendre ce qu’on attend de lui. Vous voyez un mur avec un point d’accès ? Vous savez qu’il est facilement atteignable ? Pas de bol ! Arno va à l’opposé ! Mieux parfois il ne bouge carrément pas ! On se dit donc que c’est impossible, que ce mur soit techniquement infranchissable… mais non ! Réessayez plus tard et miracle ! Il s’est souvenu qu’il pouvait sauter le coquin ! Le personnage est souvent imprécis, ne fait pas toujours ce qu’on lui demande… ou parfois si mais dans le mauvais sens, nous faisant perdre de précieuses minutes à cause d’un Parkour Finding à la ramasse comparé aux anciens épisodes. Mais force est d’admettre que quand ça marche bien, c’est incroyablement fluide (quand ça rame pas) et très classe !

Optimisation pas si révolutionnaire non plus !
Le système de combat est beaucoup moins dynamique que par le passé.

Le système de combat est beaucoup moins dynamique que par le passé. Et surtout plus mortel.

GTX 680…. voila le « Minimum » requis pour faire tourner Assassin’s Creed Unity. Une « Honte » d’optimisation, peut-être même le pire épisode depuis Assassin’s Creed 1 a faire tourner sur nos PC. Les freezes ne sont pas rares, les graphismes pas vraiment extraordinaires (Far Cry 4 fait clairement mieux et est 3x mieux optimisé) et le Framerate pas souvent joyeux. Testé sur une GTX 970 le jeu descend parfois sous la barre des 30 fps ! Ce Assassin’s Creed Unity donne l’impression d’avoir été porté sur PC par une équipe d’Europe de l’Est en sous traitance (c’est pas déjà le cas d’ailleurs ?). On aurait aimé un portage digne de ce nom mais c’est pas le cas. Bref Ubisoft semble porter plus d’amour pour Far Cry sur PC ainsi que sur consoles (vu l’optimisation aussi) que cet Assassin’s Creed. Rappelez-vous que Assassin’s Creed 1 réclamait une configuration proche de celle de Crysis 1 pour tourner en son temps et le temps avait laissé croire qu’on aurait enfin des Assassin’s Creed optimisés… que nous avions été stupides !

Conclusion : A mort la révolution !
Ce qui est sur c'est que Arno prend de la bonne !

Ce qui est sur c’est que Arno prend de la bonne !

Est-ce que ce Assassin’s Creed Unity est mauvais ? Non, clairement non. Même si ce nouvel épisode estampillé nextgen n’atteint pas le degré de perfection qu’avait atteint Assassin’s Creed Brotherhood ou encore Revelation en terme de gameplay ou scénario en son temps, Assassin’s Creed Unity s’en tire avec les honneurs dans son objectif d’amuser le joueur. Certes le gameplay fait plus « Régression » que réelle « Évolution », le jeu est loin de la qualité graphique qu’on lui attendait et le scénario est plus que banal mais celui-ci arrive à captiver et c’est là le plus important. On peut donc dire que ce AC Unity est clairement loin d’être parfait mais aussi loin d’être mauvais. Il se fini plus vite que les épisodes précédents mais a toujours quelques choses à proposer sous le coude ! (Missions coop, Enquêtes, Assassins, Armure légendaire, etc). En gros, Assassin’s Creed Unity est un bon jeu mais clairement perfectible. En espérant que le prochain fera mieux !

À propos du rédacteur
ExVSK

Rédacteur à la retraite

Processeur : i7 4790k @4.0 GHZ
Carte Mère : Asus Rampage VII Ranger
Carte Graphique : Nvidia GTX 970
RAM : 2*8 GB