Preview/Review

Fallout 4

par 25 novembre 2015
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant Gaming) Version boîte (Amazon)

Genre

Role Playing Game

Développeur

Bethesda Game Studios

Éditeur

Bethesda Softworks

Date de sortie

10 nov 2015

Version

Commerciale

Points Positifs

  • Durée de vie
  • Housing
  • Ambiance
  • Les mods

Points Négatifs

  • Bestiaire léger
  • Problème de touches en mode atelier

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
6.5
Graphismes
7.0
Scénario
8.0
Durée de vie
7.5
Intérêt
8.0
Avis du Rédacteur

Fallout 4 est plutôt bon, et la possibilité d'ajouter des mods permet de combler les lacunes. Dommage pour le peu de nouveautés au niveau gameplay et un moteur de jeu trop vieillissant.

8.0
Note de la rédaction
Note des joueurs
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
100%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
0%

Après 5 ans d’attente depuis le dernier Fallout, la série revient au travers d’un épisode sobrement intitulé Fallout 4.

Bienvenue dans l’air du nucléaire

Merci d'avoir choisit Vault-Tec

Merci d’avoir choisi Vault-Tec

Bienvenue dans le futur. Alors que la voiture nucléaire fait un tabac la Grande Guerre éclate, mais heureusement pour vous Vault-Tec vous a offert une place dans le merveilleux abri 111 pour service rendu à la nation. C’est donc de justesse que vous ralliez votre future maison. Malheureusement rien ne va se passer comme prévu car vous vous retrouvez cryogénisés.

Comme si tout cela ne suffisait pas, votre réveil va être pour le moins brutal et va vous lancer dans une quête sans fin aux confins même des terres désolés.

Mon Pip Boy et moi

Mon Pib-Boy à moi...

Mon Pip-Boy à moi…

Ah, que serait la vie sans votre fidèle Pip Boy. Bien évidemment les habitués de la série ne seront pas dépaysés par ce petit appareil bien connu des fans. Pour les nouveaux le Pip Boy est en gros une super Smart Watch (d’un gabarit pour le moins imposant) contenant plein de fonctionnalités bien pratiques. Il vous indiquera votre état de santé, et vos blessures, il fera une liste du contenu de vos poches qui sont très mais alors très grandes. En plus de cela, il a un GPS, une radio (très utile dans les moments de solitude) et un résumé de toutes les tâches que vous devrez accomplir. En gros, il est le mécanisme central du jeu.

Malheureusement, cette utilisation obligatoire du Pip Boy ralentie l’action du jeu car les animations d’affichage de ce dernier sont plutôt longues, mais il rajoute une petite impression de “réalisme” en ne vous imposant pas des menus classiques (un mal pour un bien en soit).

A l’assault !!!!

 

eu... coucou?

euh… Coucou?

Votre Pip Boy au poignet, vous pouvez enfin quitter l’abri 111 pour explorer les paysages verdoyants (ou pas) de Fallout. Pas de surprise, après 200 ans de sieste, et une guerre atomique le monde a un poil changé, et par la même occasion, la loi du plus fort s’y est installer, il vous faudra donc beaucoup d’ingéniosité pour survivre face à la faune, mais aussi aux bandits, et autres goules qui peuplent ces terres dévastées.

Pour se faire, il faudra fouiller le moindre recoin à la recherche de quoi vous défendre, et de matériaux en tout genre car ils seront utiles par la suite. C’est donc clairement mal équipé que notre aventure débute.

Et la tête et la tête

Et la tête et la tête

Il est possible de progresser à la première personne, ou à la 3eme personne selon les goûts de chacun bien que je trouve le mode première personne beaucoup plus agréable. Ensuite le déroulement du jeu se déroule comme un RPG-FPS classique. On progresse au travers de quêtes qui pour certaines s’orienteront selon vos choix lors des dialogues. Il est dommage que ces derniers se voient réduits à un ou deux mots lors du choix avec souvent un choix positif, un choix négatif et 2 questions. Cela limite fortement l’impact de ces phases sur le déroulement du jeu.

Pan t'es mort

Pan t’es mort

Lors des combats, il est possible de se défendre de 2 manières différentes. La première est bien évidement de viser et de tirer comme tout FPS ou TPS classique, et la deuxième, est l’activation du mode SVAV (Système de Visée Assistée Vault-tec) présent dans Fallout 3 et New Vegas, il permet de ralentir fortement l’action, et de sélectionner des parties du corps à viser, chacune ayant un pourcentage de chance d’être touchée. Une fois votre sélection faite, l’action se déroule au travers d’une cinématique.

Tu es S.P.E.C.I.A.L.

Ah, le fameux petit livre qui vous explique que vous êtes un être extraordinaire. Mais que représente ce super acronyme, c’est assez simple, ce sont les

statistiques de base c’est à dire Strenght (la force) Perception Endurance Charisme Intelligence Agilité Luck (chance). Au début du jeu, il vous faudra choisir la disposition de vos points au travers de ces différentes statistiques, ce qui vous orientera sur des perks différentes selon vos choix, et de ce côté, il y a du choix.

Ces perks représentent à peu près tout ce que sait faire votre personnage. Envie d’être un cambrioleur, une perk est là pour ça, piratage, persuasion, il y en a pour tous les goûts, il suffirait juste de gagner des niveaux pour les débloquer.

Dis, tu veux être mon ami?

Je suis ton père !!!

Je suis ton père !!!

Les voyages créent des rencontres, et vous allez en faire, pour beaucoup hostiles, mais pour certaines elles vous seront profitables, et vous permettront de vous faire plein d’amis. Effectivement, certains pnj après que vous les ayez aidés seront là pour vous. On retrouvera notamment cet “effet” chez les miliciens.

Afin de trouver ces personnages, il vous faudra explorer la zone, mais aussi écouter votre radio car il peut arriver que vous captiez des fréquences d’urgence contenant un message de détresse.

Ça c’est chez moi

Home Sweet Home

Home Sweet Home

Peut être l’une des seules nouveautés de ce Fallout, le Housing à la Sims. Bon je sais c’est réducteur d’autant que cette partie est plutôt sympathique et permet de changer des combats à répétition, et des quêtes. Très vite lors de vos pérégrination vous trouverez un milicien, et même mieux, le dernier milicien. L’ordre des miliciens est un groupe (d’une seule personne au moment de votre première rencontre) qui s’acharne à essayer d’instaurer un semblant d’ordre dans ce décor nucléaire.

Celui-ci va vous demander de le mener, lui et les gens qui le suivent vers une terre promise nommé Sanctuary. Cela tombe bien, c’est de là que vous venez. Une fois sur place, il vous apprendra à créer votre première base, car oui vous pourrez en faire plusieurs, mais nous y reviendrons.

Pour ce qui est de la construire, il vous faudra tout d’abord un grand nombre de matériaux, certains talents de votre arbre de perks, et du temps. Vous pourrez donc fabriquer des fortifications, des défenses, mais aussi du confort et de la décoration avec notamment de l’électricité, de la lumière, des chaises… Mais à quoi tout cela sert me diriez-vous ? Plus votre camp est évolué, plus il y aura de monde qui viendra, et plus il se fera attaquer (ben oui, il ne peut pas y avoir que des qualités). Bien évidement cela attire aussi les marchands qui pourront vous vendre certains éléments plutôt utiles.

Comme je le disais au cours de vos pérégrinations, et notamment via les missions de votre ami le Milicien, vous rencontrerez des gens dans le besoin, en les aidant cela débloquera l’établi qui vous permettra de créer votre camp. Plus vous disposez de camps, plus il y a de miliciens, et plus ils seront susceptibles de vous aider, donc ils peuvent faire la différence notamment dans les plus hauts niveaux de difficulté.

Oh le beau champignon (Atomique)

I'm a god

I’m a god

Pas de surprise sur l’univers, c’est du post-guerre nucléaire. Dans l’ensemble les décors sont “beaux”, plutôt bien détaillés, mais parfois un peu répétitifs. On retrouve le même défaut encore et encore de textures pas forcement optimales, défaut qui heureusement peut être corrigé au travers de mods créés par la communauté.

La météo quant à elle est très bien faite, même si il est surprenant de ne pas souffrir de la pluie, tous les effets de brume, d’orages et autre effets climatiques sont plutôt soignés ce qui rend le titre beaucoup plus prenant (et stressant lors des orages).

Pour le son par contre, bien que les différents effets soient plutôt bien fait à part quelques dialogues qui subissent des changements de tons, j’ai eu des soucis avec la spécialisation du son en stéréo sur une prise jack classique.

Conclusion

Fallout 4 est un bon Fallout, mais il est sans surprise. On retrouve un gameplay que l’on connaît déjà bien sans grande nouveautés avec les mêmes mécaniques. On retrouve les statistiques special, les perks, le svav.

La petite nouveauté plutôt sympathique reste le housing. Bien qu’il ne soit réellement utile que dans des modes de difficultés élevées. Il reste sympathique, plutôt libre dans l’ensemble, et permet de faire autre chose.

L’univers, et l’ambiance sont dans l’ensemble travaillés, et propres malgré les petits travers de Bethesda notamment pour les textures pas toujours en haute qualité. Heureusement, il est toujours possible de modder le jeu ce qui comble beaucoup de petits défauts.

À propos du rédacteur
kelkun

Rédacteur de ZeroPing.FR

Processeur : Intel Core I7-2600K
Carte Mère : ASUS P8P67 EVO
Carte Graphique : Gigabyte GTX 980 TI g1
RAM : 2*8 Go G.skill