Preview/Review

Football Manager 2015

par 3 novembre 2014
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant-Gaming) Version boîte (Amazon)

Genre

Gestion

Développeur

Sports Interactive

Éditeur

Sega

Date de sortie

7 novembre 2014

Version

Commerciale

Points Positifs

  • Le Match Engine a été amélioré...
  • Concept toujours aussi efficace et addictif
  • Les aspects gestion des joueurs et tactique sportive

Points Négatifs

  • ... mais les joueurs patinent encore pas mal
  • Pas beaucoup de licences
  • Buts trop souvent irréalistes, gardiens à l'ouest
  • Base de donnée incomplète cette année encore

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
8.0
8.0
Graphismes
6.5
6.5
Durée de vie
8.5
8.5
Avis du Rédacteur

Football Manager 2015 est au-dessus de ses aînés et de ses concurrents. Tout n'est pas parfait mais les fans y trouveront leur compte et la plupart des défauts de FM 2014 ont été corrigés.

7.5
Note de la rédaction
7.7
Note des joueurs
1 note
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
0%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
0%

Football Manager est une licence bien atypique qui possède aujourd’hui un paquet d’adeptes car depuis des années elle est la référence en matière de jeu de gestion dans le monde merveilleux du football. En perte de vitesse depuis l’excellent Football Manager 2012, on espère cette année un opus avec moins de bugs, des matchs plus jolis à suivre, et peut-être enfin quelques nouveautés…

Vous pourrez gérer les plus grandes équipes du monde !

Vous pourrez gérer les plus grandes équipes du monde !

Football Manager, Kézako ?

FM est comme dit plus haut un jeu de gestion où vous incarnerez un coach qui a pour objectif mener son équipe vers des sommets, qu’elle soit en D3 autrichienne ou en Premier League anglaise. Vous devrez gérer les dépenses de votre club, le moral de vos joueurs, les tactiques à adopter pour chaque match, les transferts, les questions des journalistes… énormément de choses à prendre en compte vous l’aurez compris et c’est là l’intérêt du jeu. Chaque année ce dernier a du mal à s’améliorer ou à se renouveler et cela peut se comprendre quand on voit à quel point il est complet. Pour les transferts vous devrez faire face à un agent qui veut s’en mettre plein les poches et qui n’hésitera pas à demander une fortune pour vendre son poulain, il faudra donc se demander si le club peut répondre financièrement, si le joueur mérite autant de dépenses et s’il peut facilement s’intégrer dans l’effectif tout en négociant le plus bas prix possible, sachant que certains agents sont plus “sympathiques” que d’autres. Les réponses aux journalistes sont les mêmes que les années précédentes, c’est-à-dire vous aurez à répondre à des questions sur votre équipe ou vous-même en parlant d’un ton calme, assuré, prudent ou fervent. Malheureusement elles ont encore peu d’influence comparées aux discussions que vous tiendrez avec vos dirigeants ou vos joueurs. Ceux-ci d’ailleurs ont tendance à être très capricieux s’ils ne jouent pas assez à leur goût ou si l’entraînement est trop intense pour les petites jambes. Et si vous avez le malheur de mal gérer un cas attendez-vous à d’incroyables menaces comme “Vous allez en entendre parler dans les médias”, de quoi trembler et bouleverser le moral des autres joueurs de l’équipe. Vous comprenez maintenant que Football Manger n’est pas un simple jeu de foot car beaucoup d’aspects non sportifs entrent en cause, même si au final l’objectif reste de gagner des matchs et remporter des coupes, n’est-ce pas ?

Gérer les blessés n'est jamais simple, et c'est fréquent.

Gérer les blessés n’est jamais simple, et c’est fréquent.

Tout est dans la tête !

Gestion de divas, journalistes et finances mis à part, il nous reste le côté tactique à aborder qui est quand même le rôle principal d’un coach. Au niveau des entraînements vous aurez la possibilité d’améliorer le collectif, la condition physique, les coups de pieds arrêtés ou la tactique à adopter en match par exemple, puis il faudra bien faire la distinction entre l’entraînement régulier (chaque semaine) et l’entraînement spécialisé d’avant match. Comme dit précédent, dans ce FM 2015 les joueurs se plaindront souvent si les activités sont trop fatigantes ou non adaptées à leurs envies. Il faudra vraiment faire attention à ce que cela ne diminue pas le moral de l’équipe, car les résultats en dépendent et vous vous en rendrez vite compte, il n’est pas si simple comme en réalité de se relever d’une série de défaites par exemple, il faudra trouver les mots justes et une technique quasi parfaite pour remporter un match et relancer la machine. Si vous êtes un habitué de la série, vous trouverez sans doute cet épisode plus facile que les derniers car vous saurez de base comment mettre votre équipe sur de bons rails. Mais la plupart des joueurs feront une première saison moyenne ou mauvaise avant d’avoir une chance de remporter la Champion’s League ou le titre distinctif du meilleur entraîneur de l’année.

Beaucoup d’aspects doivent être pris en compte pour une bonne tactique. Un match d’Europe ou de championnat ne doit pas être pris de la même manière, pareil pour un derby, un match contre un promu ou un champion en titre, et si c’est à domicile ou à l’extérieur. Ne perdez pas de vue que vos dirigeants et vos supporters vous jugeront d’après vos résultats, et souvent les défaites font plus réagir que les victoires si vous voyez ce que je veux dire. En gros, la manière d’aborder un match est déterminante. Si le PSG va jouer à Metz, ils devront obligatoirement faire le jeu et aller chercher la victoire. Au contraire si Metz va au Parc des Princes, jouer la contre-attaque tout en défendant sera sûrement la meilleure option car non seulement vous éviterez sans doute d’en prendre 5 ou 6, et en plus personne ne en voudra de ne pas avoir animer le match car vous n’étiez ni favori, ni à domicile.

Encore beaucoup (trop) de buts sur ce nouvel opus.

Encore beaucoup (trop) de buts sur ce nouvel opus.

Vous êtes plutôt Mourinho ou Ancelotti ?

Une fois que la formation est comprise, l’entraînement d’avant-match fait et les consignes passées, on est enfin parti pour un match de foot ! Pour les non habitués le screen à droite peut vous piquer les yeux mais n’ayez crainte tout est normal on n’est pas sur FIFA, ici le but est de comprendre, de lire le jeu d’un point de vue le plus expert possible ! Et on s’aperçoit vite qu’il y a eu du progrès depuis l’année dernière car même si les joueurs patinent encore un peu à côté du ballon, une partie de ce qui choquait a été réglé. Il faudra cependant revoir certains points puisque les buts gags sont malheureusement toujours présents : bonjour les centres qui se transforment en buts, les gardiens qui ne bougent pas ou qui réagissent bien trop tard, les 5-6 poteaux par match… Par rapport à Football Manager 2012, on regrette qu’il y ait eu si peu de progrès sur cet aspect du jeu depuis le temps.

Pendant un match vous pourrez à tout moment changer vos consignes ou faire des remplacements si besoin est. Des statistiques très complètes et précises vous permettront d’analyser de la meilleure des manières le match surtout en vue de changements et d’un discours à la mi-temps. N’hésitez pas à encourager vos joueurs ou à leur crier dessus afin de faire en sorte qu’ils répondent positif au plan de jeu à adopter. Vous pourrez leur parler avant le match afin de leur donner du baume au coeur, puis à la mi-temps et à la fin du match pour les féliciter, les réconforter ou pour finir de vous égosiller.

Au rayon des défauts, il faut noter que la base de données n’a pas encore été mise à jour pour beaucoup de joueurs et de clubs, certaines récompenses ou années complètes n’apparaissent pas dans l’historique et c’est bien dommage car même si on peut espérer que des patchs corrigeront ça prochainement, ce n’est pas la première fois que les développeurs nous font ce coup.

Attention aux yeux, ceci est un véritable tableau de bord.

Attention aux yeux, ceci est un véritable tableau de bord.

Conclusion

Vous l’aurez compris, on pourra chipoter pendant longtemps mais Football Manager 2015 reste globalement un bon jeu de gestion, bien mieux réussi que son prédécesseur au niveau des bugs d’IA et du Match Engine notamment. Le mode de jeu “Classic” pourtant adapté aux néophytes aura du mal à les convaincre de se lancer dans FM cette année car le jeu manque encore de lisibilité et vise davantage les puristes du genre et de la série. On a quand même du mal à voir ce que pourrait améliorer Sports Interactive l’année prochaine, le jeu étant tellement complet en l’état, peut-être que l’achat des licences européennes manquantes ou une refonte du moteur pourrait relancer définitivement son intérêt.

À propos du rédacteur
Neftys

Rédacteur à la retraite

Processeur : Intel Core i5-4670K
Carte Mère : MSI Z87-G45 GAMING
Carte Graphique : Nvidia GeForce GTX 770
RAM : 2×4 Go