Preview/Review

Metal Gear Solid V : Ground Zeroes

par 29 décembre 2014
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant-Gaming)

Genre

Action, Infiltration

Développeur

Konami

Éditeur

Kojima Productions

Date de sortie

18 décembre 2014

Version

Commerciale

Points Positifs

  • Le retour de Big Boss
  • La nouvelle voix de Big Boss (on aime...)
  • Le gameplay efficace
  • Episode plus mature
  • Le mission Kojima
  • Le Fox Engine

Points Négatifs

  • Trop court !
  • La nouvelle voix de Big Boss (... ou on aime pas !)
  • L'IA qui détecte trop facilement
  • Le prix
  • Pas de réelle avancée sur PC

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
8.0
8.0
Graphismes
8.5
8.5
Durée de vie
4.0
3.0
Avis du Rédacteur

Metal Gear Solid V : Ground Zeroes est au final qu'une mise en bouche pour ceux qui attendent désespérément Phantom Pain. Loin d'être mauvais, loin d'être bon, il aurait été de bon ton de le vendre moins cher !

6.5
Note de la rédaction
6.5
Note des joueurs
2 notes
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
0%
Content
60%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
40%

Après l’excellent Metal Gear Rising Revengeance disponible sur PC récemment, Konami et Kojima décident de porter le préquel de MGS 5 : The Phantom Pain sur nos PC après nos confrères consoleux. Est-ce que ce portage sera-t-il de qualité comme le fut MGR :R ?

Big Bossuuuuuuuuuuuuuuuuu
Dès le titre, ça en jette !

Dès le titre, ça en jette !

Ground Zeroes nous lance peu après la fin de Peace Walker, un épisode exclusif à la PSP en son temps et qui a été porté dans la MGS Collection HD sur console oldgen. Cette fois-ci, notre ami Snake n’est plus doublé par David Hayter mais par Kiefer Sutherland (Jack Bauer dans 24h chrono) ce qui pourra choquer certaines personnes. Notre bon « Naked Snake » part à la recherche de Chico et Paz dans un camp militaire sur l’île de Cuba tandis qu’une visite d’inspection de l’ONU sur la « Mother Base » (QG Militaire de Big Boss) semble se profiler. Ces évènements mettront en scène un personnage connu sous le nom de « Skull Face », un homme mystérieux dont le visage est marqué par d’importantes brûlures et qui semble porter une grande haine envers un certain Cypher. Big Boss n’aura donc pas de temps à perdre pour secourir ses deux amis. Voilà donc le speech de l’histoire que Kojima nous fait vivre à travers ce petit épisode.

Le légendaire cul moulant de Snake !

Le légendaire cul moulant de Snake !

Démo ou jeu ?
Retrouvez Paz sera votre "réel" objectif.

Retrouvez Paz sera votre “réel” objectif.

Car là où ça coince c’est très certainement la durée de vie. A peine 2 heures pour terminer la trame principale. Et là, une question se pose : Pourquoi avoir sortir un épisode aussi court quand il aurait pu être introduit directement au début de Phantom Pain ? Plan business pour vendre une démo dans un packaging de jeu complet ? Mode format épisodique comme Telltale le fait si bien ? Ou Kojima a-t-il voulu mettre l’eau à la bouche des fans en sortant ce Ground Zeroes alors que Phantom Pain est toujours en développement ? Ce qui est clair, en tout cas, c’est que cet épisode est nécessaire pour comprendre les évènements qui se produiront au début de Phantom Pain puisque, sans spoiler, la fin de Ground Zeroes marquera en quelque sorte le début de Phantom Pain. On parlera pas des cassettes audio dévoilant des bouts du scénario comme avait pu le faire Peace Walker.

Tout est dit !

Tout est dit !

Bon gameplay mais même terrain de jeu !
Voila le nouveau système d'inventaire.

Voila le nouveau système d’inventaire.

Au niveau du gameplay c’est toujours aussi efficace. Jouer à la manette est d’ailleurs recommandé vu le nombre de touche utilisés sur nos claviers…. On se croirait sur Arma 3 quand on joue sur celui-ci. Couverture, avancé discrète, prise de corps à corps, interrogatoire, cache des corps, possibilité de contrôler des véhicules, tout est là pour rendre le maniement de Snake plus agréable que dans les anciens épisodes. Il faudra marqué vos ennemis grâce à vos jumelles pour ne pas vous faire prendre en traitre (l’IA vous repère très facilement), interrogez vos ennemis pour obtenir des informations sur la carte ou la position de divers ennemis et essayer de faire le moins de victimes possible. Pas de réelle gestion d’inventaire (adieu Snake qui porte plus de 8 armes et accessoires sur lui…), ici vous devrez avancer avec 2 armes et quelques accessoires (Grenade, Claymore ou encore Fumigène) ! Adieu la barre de vie, bonjour système de regen automatique. Un ennemi vous a repéré ? Bonjour le Slow-motion pour descendre le monsieur avant qu’il ne donne l’alerte ! (cette option est d’ailleurs désactivable). Malheureusement, cette base sur l’ile de Cuba sera votre seul et unique terrain de jeu. Les différences se feront principalement sur les effets météo, le cycle jour / nuit dans les missions secondaires tout en vous demandant d’accomplir des objectifs différents.

Les jumelles vous permettrons de marquer vos cibles.

Les jumelles vous permettront de marquer vos cibles.

Conclusion : Mouais Mouais.
Paz est devenu un homme dans cet épisode !

Paz est devenu un homme dans cet épisode !

MGS 5 GZ aurait pu être un excellent épisode si il avait pas été amputé de la force primaire de la Saga : Son Scénario. Même si celui-ci se découvre grâce à la trame principale et les cassettes cachées sur la base, il n’est pas conséquent et donne donc l’impression que ce Ground Zeroes est sorti pour faire passer la pilule des nombreux retards que Phantom Pain a subit. On aura beau dire que Kojima a voulu tester le format « Episodique », rien n’excuse une telle paraisse en terme de contenu dans cet épisode. Heureusement, le Fox Engine envoi sec et cet épisode nous permet de prendre main sur le gameplay que nous sommes en droit d’attendre dans Phantom Pain mais sans le coté Open-World. Il est cependant dommage que le Fox Engine n’ait pas été plus poussé sur nos machines car la différence entre la version PS4 et PC est minime et ce malgré les promesses d’une version PC plus aboutie. En clair, il nous reste plus qu’à attendre Phantom Pain pour se lancer dans le « Vrai jeu ».

MGS 5 s’annonce plus dur a supporter que les anciens épisode.

MGS 5 s’annonce plus dur à supporter que les anciens épisode.

À propos du rédacteur
ExVSK

Rédacteur à la retraite

Processeur : i7 4790k @4.0 GHZ
Carte Mère : Asus Rampage VII Ranger
Carte Graphique : Nvidia GTX 970
RAM : 2*8 GB