Preview/Review

Pix the Cat

par 2 février 2015
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Amazon)

Genre

Scoring

Développeur

Pastagames

Éditeur

Focus Home Interactive

Date de sortie

29 janvier 2015

Version

Commerciale

Points Positifs

  • Des niveaux qui se suivent sans perdre de temps
  • Défis intéressants sans grosse prise de tête
  • Un hommage aux anciens cartoons
  • Addictif bien que parfois trop répétitif
  • Très agréable visuellement et attire l’œil
  • 100 puzzle dans le mode laboratoire
  • Une galerie de missions nous offrant des objectifs
  • Une superbe bande-son

Points Négatifs

  • Parfois trop répétitif
  • Une bande-son qui manque de titres
  • Direction qui répond mal de temps à autres
  • Mode arena sans grand intérêt.

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
8.0
7.3
Graphismes
8.0
7.9
Ambiance
7.5
7.4
Durée de vie
8.2
8.1
Avis du Rédacteur

Addictif et plaisant pour les yeux, n'hésitez pas si vous aimez faire du scoring !

7.7
Note de la rédaction
7.7
Note des joueurs
1 note
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
100%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
0%

Très simple visuellement, Pix the Cat est très agréable à l’œil et fera beaucoup penser à des classiques comme Pac-Man. Possédant un style qui attire l’œil, espérons que cela vaut le coup et bien que l’on pourrait penser que c’est un simple jeu à scoring, il n’en reste pas moins un jeu possédant divers modes distincts.

Pastagames a prouvé plus d’une fois qu’ils étaient créateur de bon jeux (Maestro!, Rayman Jungle Run, etc.) et de bon jeux surtout addictif. Voyons si Pix the Cat le sera.

J’espère que vous avez du temps et que vous êtes un maître ninja, car pour débloquer du contenu sur Pix the Cat il vous faudra obtenir un bon score. Cela passera par de la persévérance ainsi que de la maîtrise en dextérité.

Il faudra donc jouer plusieurs heures si vous voulez découvrir le réel potentiel de Pix the Cat. Ce ne sera pas une tâche simple au vu des scores et autres défis demandés.

Classique : Le mode arcade

Cela sera le seul mode de jeu disponible au début : le mode Arcade. Après un bref tutoriel, nous sommes lancés dans le jeu sans aucune pitié et c’est à nous de se débrouiller. Le jeu est en soit simple, il suffit de ramasser des œufs et ensuite les poser dans des “trous” en passant tout simplement dessus. Vous avez un laps de temps défini et vous devrez avancer de niveau en niveau, chacun étant

It's Fever Time !

It’s Fever Time !

relié au suivant. Les œufs collectés vont éclore directement pour donner naissance à des canards qui vont suivront en une longue file pour que vous puissiez les poser dans un trou (on fera impasse sur le scénario). Attention toutefois, car bien que si vous ramassez des œufs et que vous les posiez, si vous passez à travers la file de canards vous perdrez votre combo ainsi que les dits canards (inspiré du jeu Snake, bien évidemment). Cela fera donc un combo breaker qui vous empêchera sans doute de réaliser un high score, le demi-tour est donc interdit.

Pour ce qui est des subtilités de Gameplay, la caméra mettra des ralentis pour nous sauver d’une mauvaise situation, même si parfois c’est juste pour que vous puissiez vous voir perdre tous vos précieux points. Vous l’aurez compris, pour avancer il faudra faire du scoring et le jeu, bien pensé, vous offre un multiplicateur qui augmente au fur et à mesure que vous prenez de la vitesse sans faire d’erreurs. Si vous gardez ce bonus assez longtemps pour avoir le multiplicateur au max, vous aurez le mode FEVER ! Un mode que l’on essayera de garder le plus longtemps possible car c’est ici qu’on prend un max de points. Il vous permettra par exemple d’éliminer les cranes au trajet pré-définis et le nombre de points gagnés augmentera, mais attention, à la moindre erreur où si vous déposez un canard avant d’avoir pris tous les œufs, vous quitterez le mode fever et la jauge diminuera.

Notons aussi que vous aurez trois niveaux de difficultés dans le mode arcade. Il faudra atteindre un score précis pour les débloquer (Entrée, Plat principal, dessert) où le score demandé, pour les débloquer, augmente à chaque difficulté.

Cerveau en surchauffe

Si tout se passe bien et que vous atteignez 700 000 points durant vos premières parties, vous aurez accès au mode Laboratoire. Un mode constitué d’une centaine de puzzles qui vous feront parfois perdre des cheveux, mais contrairement au mode arcade, il faut ici prendre son temps. Il faut comprendre et analyser le puzzle pour pouvoir le finir en un minimum de coups et ainsi prendre le bonus. Oubliez d’ailleurs vos canards, car ici vous ramasserez des cellules avant de les déposer dans des emplacements indiqués. Faites attention, car aussi contrairement à l’arcade, vous aurez une contrainte dans les déplacements. Votre personnage ne pourra que se déplacer en ligne droite jusqu’à ce qu’il se heurte à un mur.

Réfléchis, réfléchis...

Réfléchis, réfléchis…

Vous aurez ainsi des heures à passer sur ce mode qui en plus de faire réfléchir aura posé pièges et bumpers pour vous compliquer la tâche (il est cependant à noter que si vous échouez trop de fois, vous aurez accès un joker pour passer le puzzle).

Et plus tard, si vous réussissez à avoir 1 000 000 de points dans le mode de difficulté “plat principal” dans le mode arcade, vous aurez accès au mode Nostalgia.  Il est constitué de 70 niveaux qui rendent un grand hommage aux anciens cartoon des années 30. La bande-son est très inspirée et c’est un régal de jouer sur les réalisations artistiques des développeurs. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le jeu ne devient pas seulement noir et blanc avec une

Poussez vous, c'est le mode Nostalgia !

Poussez vous, c’est le mode Nostalgia !

musique des années 20, Pix et les autres deviennent aussi des personnages des années 30 (Pix the Cat en deviendrait presque un Felix the cat !). En ce qui concerne le gameplay sur ce mode, les œufs arrivent de manière aléatoire sur la carte au fur et à mesure que vous les ramassez. Le seul problème étant que cette fois-ci, votre file de canards vous suit à la file indienne jusqu’au moment où vous aurez ramassé le nombre d’œufs demandés. Il faudra penser à aller aussi vite que possible si vous souhaitez empêcher la chèvre diabolique de brouter la fleur qui vous offrira un bonus si elle survit.

Conclusion

Le gameplay et les niveaux de Pix sont très inspirés et bien pensés. Les modes sont vraiment différents et cela reste, en général, un plaisir de les faire. Il faudra faire attention aux pièges et au trajet que l’on va emprunter si l’on veut réussir. Néanmoins, il est dommage de voir qu’il peut être TROP répétitif et que la bande-son manque cruellement de titres. En plus d’avoir un mode Arena que tout le monde oubliera.

Pix the Cat est une bonne surprise, varié et bien pensé, c’est un plaisir d’explorer les modes et les niveaux tout en faisant du scoring. Je ne doute pas qu’il saura plaire à toutes les personnes qui ont un jour aimé Pac-Man ou encore Snake ainsi qu’à toute personne aimant faire du scoring.

À propos du rédacteur
Kuneru

Rédacteur de ZeroPing.FR

Processeur : i5-2500K @3.30GHZ
Carte Mère : MSI P67A-GD55 (révision B3)
Carte Graphique : MSI GTX 660
RAM : Corsair 4*3GB