Preview/Review

Toybox Turbos

par 15 novembre 2014
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant-Gaming)

Genre

Course

Développeur

Codemasters

Éditeur

Codemasters

Date de sortie

11 novembre 2014

Version

Commerciale

Points Positifs

  • Bonne ambiance sonore et graphique
  • Fun garanti à petit prix !
  • Circuits agréables
  • Amène un paquet de nostalgie

Points Négatifs

  • La vue de base pas top, heureusement il y a la old school
  • Manque de maps

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
8.0
8.1
Graphismes
8.0
8.2
Durée de vie
7.0
7.7
Avis du Rédacteur

Toybox Turbos est le digne successeur de MicroMachines : un jeu de course fun et destructeur entre potes, et à petit prix.

8.0
Note de la rédaction
8.0
Note des joueurs
2 notes
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
0%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
0%

Préparez-vous à replonger dans votre enfance, à prendre une bouffée de nostalgie avec la suite spirituelle de MicroMachines : Toybox Turbos ! Ce nom plutôt commun fait que ce jeu est quasiment sorti dans l’anonymat. Mais heureusement pour vous ZeroPing s’est penché dessus et vous donne son avis.

L'environnement des courses nous avait bien manqué !

L’environnement des courses nous avait bien manqué !

Du bon recyclage

Toybox Turbos a été conçu pour vous procurer un maximum de fun, et on arrive à des sommets en jouant à plusieurs ! C’est un jeu de course atypique édité et développé par Codemasters (les parents des Grid, Dirt et F1 notamment). Cela faisait de nombreuses années que nous n’avions plus vu de jeu de ce genre, la place est donc vacante et petits comme grands sont concernés par ce Toybox Turbos. Le principe est assez simple : vous avez un véhicule miniature et vous devez faire des tours d’un circuit afin de gagner la course, tout en prenant des raccourcis, en vous battant avec les autres voitures et bien sûr en évitant de chuter (d’une table, d’un billard…). Le mode solo est composé de plusieurs séries de courses qui ont chacune un thème qui détermine le type de voitures participantes, allant de l’ambulance au tracteur en passant par le taxi et la voiture de course. A l’intérieur d’une série, vous devrez réussir 5 courses pour débloquer un “boss” que vous affronterez en course d’éliminations. Le principe est le même que celui du mode online : vous devez aller vite et faire sortir votre concurrent de l’écran, faire en sorte qu’il tombe dans le vide ou lui détruire sa voiture à l’aide des objets qui traînent sur le circuit. Chaque fois qu’un joueur sort un autre de l’écran, le premier gagne un point et l’autre en perd un. Sachant que les deux démarrent avec 5 points, le premier qui a 10 points gagne la course, et si l’affrontement devient trop long (un coup à toi, un coup à moi etc), exit la perte de points jusqu’à ce qu’on ait un vainqueur !

Papa ! Ze les veux tous !

Papa ! Ze les veux tous !

Simple et efficace

Dans le solo de Toybox Turbos, 5 types de courses vous sont proposés dont “éliminations” dont je parle juste au-dessus. “Classique” est une course basique de 3 tours avec 4 joueurs qui peuvent utiliser des objets et leurs pires techniques afin de franchir la ligne en premier. “Chrono” est aussi composé de 3 tours mais cette fois votre adversaire est la montre, vous n’avez personne à qui vous en prendre si vous n’allez pas assez vite. “Doubler” est un mode où comme son nom le laisse penser, le but est de doubler un maximum de véhicules IA. Et pour finir, “Evasion” est une sorte de chrono à la différence prête qu’un voile blanc menaçant vous suit et de plus en plus vite : l’erreur n’est donc pas permise et votre objectif est d’aller le plus loin possible. Sachant que pour chaque course vous pouvez avoir une médaille d’or, d’argent ou de bronze si c’est trop difficile ou que… non c’est pas gentil. En fonction de votre place à l’arrivée vous recevrez des pièces qui vous permettront de débloquer les autres véhicules du jeu, vous pourrez aussi en ramasser pendant la course mais attention à ce que ça ne devienne pas une obsession, l’essentiel reste la victoire !

Le multijoueur lui, se divise en deux parties : il y a du local et du online. Leur fonctionnement est le même, quelqu’un crée un lobby de 4 places, détermine le type de vue, le circuit et le genre de voitures. Le but est encore ici de semer ses adversaires à coup d’objets dans les dents et de bons raccourcis. Le premier gagne +2, le deuxième +1, le troisième perd 1 point et le dernier 2. Comme pour le mode “Éliminations” dans le solo si les joueurs mettent du temps à se départager il n’y a plus de perte de points, et si vous descendez à zéro vous n’êtes pas définitivement éliminé, on vous laisse une chance.

Pour ce qui est du gameplay, il est très fun, dynamique et si vous êtes fan de MicroMachines il n’y a aucune raison de ne pas aimer ce jeu. Les graphismes sont eux très réussis même s’ils restent simples, sont parfaitement adaptés à l’esprit bon enfant qui règne.

ToyboxTurbos 2014-11-14 15-10-18-79

Le nuage de lait veut rattraper la vache rouge !

Conclusion

Codemasters signe avec Toybox Turbos le retour de la licence MicroMachines de fort belle manière ! Son petit prix (15 € sur Steam), son multijoueur simple mais efficace justifient le fait de l’avoir chez vous et promettent de passer de réels bons moments entre amis. Pour les plus solitaires, Toybox Turbos ne vous oublie pas car son mode solo propose une sacrée difficulté vers la fin avec des IA bien boostées !

À propos du rédacteur
Neftys

Rédacteur à la retraite

Processeur : Intel Core i5-4670K
Carte Mère : MSI Z87-G45 GAMING
Carte Graphique : Nvidia GeForce GTX 770
RAM : 2×4 Go