Sélection ZeroPing
Preview/Review

World of Warcraft : Warlords of Draenor

par 5 janvier 2015
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant-Gaming) Version boîte (Amazon)

Genre

MMORPG

Développeur

Blizzard Entertainement

Éditeur

Activision Blizzard

Date de sortie

13 novembre 2014

Version

6.0.3, version 19342

Points Positifs

  • Les fiefs
  • l'avancée dans le scénario et dans les zones
  • La difficulté de certains donjons/raid
  • Le pvp en bonne voie pour redevenir correct
  • L'ambiance de Draenor
  • Doublage
  • Bande-son

Points Négatifs

  • Une avancée un peu trop couloir
  • Trop peu de talents
  • Gameplay moins dynamique

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
7.5
7.1
Graphismes
7.6
7.9
Ambiance
8.7
8.9
Scénario
7.2
8.1
Durée de vie
9.0
9.0
Avis du Rédacteur

Je ne doute pas qu'il saura redonner espoir aux anciens vétérans et qu'il saura plaire aux amateurs.

9.0
Note de la rédaction
8.2
Note des joueurs
3 notes
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
71%
Content
14%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
14%

Warlord of Draenor, l’extension aux tendres promesses de Blizzard, mais est-ce au rendez-vous et cela a t-il été bien fait ?

L’ancien chef de guerre, Garrosh Hurlenfer, s’est libéré et il est allé faire un tour dans le passé d’un univers alternatif à l’aide d’un drake de bronze. La Horde de fer qu’il a créé dans l’autre univers avec son père, Grommash Hurlenfer, met sur pied un plan pour conquérir Azeroth. Bien que sur le papier nous sommes en droit de penser que c’est un scénario bancal et qui est juste la pour recycler, nous en sommes au final dans un scénario assez poussé.

Un peu d’histoire

La Horde de fer de Grom Hurlenfer déferle sur Azeroth depuis la porte des ténèbres. Grâce à l’aide de votre faction et de nombreux héros que vous reconnaîtrez, vous traverserez le portail pour vous retrouver sur Draenor. La planète natale des orcs ne suit pas la trame historique comme nous la connaissons et cela à cause de Grom et Garrosh Hurlenfer qui font en sorte que leur Horde devienne “libre” libérée de la corruption des démons. Nous suivons les quêtes de Kadgar, un puissant mage et apprenti de Medivh, où l’on rencontrera les différents chefs de la Horde de fer. Tout cela nous mènera à rencontrer l’architecte de notre fief qui nous apprend que nous avons désormais le titre de commandant dans l’alliance / Horde et que nous devons construire notre fief dans la région. Notre mission est simple, avancer pour arrêter la folie de la Horde de fer.

Le Leveling

WoWScrnShot_010415_182346

Mort aux ogres !

Oh joie capitaine, des quêtes scénarisées, des héros charismatiques et des quêtes bien pensées ! Voila qui caractérise bien la phase de leveling de cette extension de World of Warcraft. Des quêtes en rapport avec votre fief et avec la zone que vous explorerez vous attendront, mais ce n’est pas tout. Il y a évidemment des quêtes liés à la faction à laquelle vous appartenez, mais aussi des cinématiques. L’ambiance, les quêtes et l’histoire seront un peu différentes si vous êtes dans l’alliance ou la Horde. L’Alliance suivra les Draenei de Vellen dans la vallée d’Ombrelune tandis que la Horde suivra les orcs des crêtes de Givrefeu qui n’ont pas suivi Hurlenfer, les Loups de Givre de Durotan.

Vous commencerez votre épopée jusqu’au niveau 100 dans la Jungle de Tanaan (petit rappel : Blizzard avait annoncé il y a longtemps que leur jeu n’attendrait jamais le niveau 100, mais passons). C’est dans cette jungle que tout le monde commence et c’est là que vous découvrirez la base du scénario. Ne vous attendez pas à revoir cette zone de sitôt, elle sera ouverte en jeu plus tard pour les niveaux 100, mais on ne sait pas encore quand exactement. Vous serez ensuite amenés vers votre fief qui vous donnera une quête “principale” à suivre et qui vous emmènera en général finir les zones et en explorer d’autres.

Il sera d’ailleurs important de finir les zones puisque certaines quêtes vous offrent des récompenses uniques. Objets, ressources ou encore éléments de scénarios (en comptant les cinématiques). Il est aussi à noter que votre fief aura besoin de sujets pour accomplir des missions ou pour les assigner à des bâtiments, nous verrons cela dans un autre point, mais c’est en faisant certaines quêtes que vous débloquerez certains sujets UNIQUES.

En parlant d’unique, certains se souviendront de l’île du temps figé où il y avait des tas de mobs rares pouvant offrir de bons loots. Sur Dreanor il y ‘en a une tripotée ! Allant du loot fun au loot utile, vous aurez le plaisir de voir des rares. Certes vous ne pouvez les tuer qu’une seule fois, mais votre loot est assuré. N’hésitez donc pas à quitter la route pour annihiler ces monstres.

Pour résumer, le leveling est une phase très sympa dans cette extension et Blizzard fait de son mieux pour que cela nous plaise. On remarquera très vite que ce sont les développeurs de Burning Crusade qui sont au volant lorsqu’on remarquera les quêtes : Tuer 30 machins et ramasser 15 autres trucs. On pourrait penser que c’est gênant d’en tuer autant, mais cette fois-ci, l’ancienne équipe nous donne des quêtes aux petits oignons que nous aurons aucune peine à finir et cela grâce à quelques subtilités de gameplay qu’ils auront ajoutés. Ce sera donc avec des quêtes bien plus guidées qu’auparavant, dû à la mise en scène, que nous parcourons Draenor. C’est d’ailleurs un plaisir de voir qu’ils n’auront pas été radin en doublages vocaux et en secrets, puisque le jeu en est rempli !

NB : Fini l’exploration à dos de monture volante, il est temps d’explorer à l’aide de monture terrestre et cela fera plaisir aux joueurs JCJ ainsi qu’aux explorateurs en herbe ! N’espérez pas pouvoir voler même au niveau max, Draenor est une zone où l’on ne peut voler. Notez cependant que vous pouvez parcourir les zones au sol avec la monture volante sans qu’elle ne vole.

Petit point loot

Il y a une nouveauté avec le Loot et les sujets. Quand vous gagnerez un objet, vous aurez une chance de le voir se transformer en loot supérieur. Si vous lootez l’épée de la chouette en objet supérieur, vous aurez une chance de l’avoir en version épique avec des statistiques bien meilleures. Il est en de même avec vos sujets, vous avez une chance une fois recruté, de le voir devenir épique s’il était de qualité supérieure.

Petit point gameplay

Le gameplay dans Warlord of Draenor a été bien simplifié et est surtout devenu, malheureusement, moins dynamique. Certes nous avons bien moins de compétences ce qui nous empêche de nous perdre, mais certaines classes n’auront plus qu’à appuyer sur deux touches pour jouer, ce qui n’aide pas au dynamisme du jeu. Qui plus est, comme à chaque fois en début d’extension, il y a un grand déséquilibrage en ce qui concerne les classes, notamment le druide qui est complètement “craqué” en ce moment. Nous noterons aussi certains ajouts et retrait de caractéristiques (adieu esquive et parade, bonjour polyvalence et frappe multiples). Ainsi qu’une baisse des caractéristiques générales, l’endurance et bien d’autres reviennent à la normale.

Le fief c’est chouette

L’une des nouvelles fonctions de cette extension est le fief. Vous construisez la première partie du fief via des quêtes et vous apprenez comment fonctionne le système pour l’améliorer. Le principe est simple, vous récoltez des ressources de fief par le biais de quêtes, d’apports journaliers ou encore en récompense de missions de fief (nous y reviendrons plus tard). Grâce à vos ressources vous pourrez construire divers bâtiments qui vous apporterons des bonus, autant pour votre fief qu’en dehors.

Les ressources vous permettront aussi d’améliorer votre fief jusqu’au niveau 3, pour cela il vous faudra pas moins de 5000 ressources de fief ainsi que 2000 pièces d’or. Heureusement, Blizzard a pensé à mettre une sorte de quête principale qui vous emmènera dans les différentes zones de Draenor. Elle vous apportera or et ressources et cela en suffisance pour que vous puissiez améliorer et agrandir votre fief. Tout cela si vous n’utilisez pas vos ressources pour la construction de nombreux bâtiments ou amélioration de bâtiments. Apprenez à économiser un moment.

WoWScrnShot_010415_174356

Le fief, un lieu vivant

Car si vous pouvez construire dans votre fief et l’améliorer, il en est de même pour vos bâtiments. La construction de bâtiments de niveau 1 se fera pour une somme modique pouvant varier selon le type du bâtiments (Grands, moyens et petits). En ce qui concerne l’amélioration au niveau 2, il faudra avant tout acheter le plan niveau 2 du bâtiment. Pour débloquer certains plan de niveau 3, il vous faudra accomplir des quêtes et des hauts faits ainsi que débourser 1000 pièces d’or pour le plan (à noter que certains plans “niveau 2” sont présents pour la somme de 1500 pièces d’or). Certains iront pleurer sur le fait que cela ralenti le jeu, mais je pense que cela rajoute du temps de jeu ainsi que du contenu.

On trouvera aussi de nombreux bâtiments inclus dans le fief de base qui vous seront fort utile. Une mine et un jardin seront mis à disposition dans votre fief pour récolter des minerais et des plantes de Draenor et cela sans avoir besoin de la compétence dans le métier demandé. Un bonus utile puisque la plupart des métiers semblent être devenus une part importante dans Warlords of Draenor. En parlant des métiers, pour le craft “Draenor”  il ne sera pas demandé d’être 600 au minimum, mais que niveau 1 dans le métier. Cela empêchera de passer trop de temps sur les anciens crafts pour pouvoir se concentrer sur les nouveaux, cela pourra plaire à certains, mais d’autres penseront que cela donnera moins de valeur à la monte de métier.

Une mission bien menée !

Revenons-en aux Sujets. Ce sont des PNJ que vous recruterez et qui vivront dans votre fief, vous pourrez les envoyer en mission pour qu’ils gagnent en niveau et qu’ils vous apportent des objets en tout genre. Le temps qu’ils mettront pour finir une mission varie beaucoup, ce sera en général entre 30 minutes et 10 heures. Cela semble beaucoup, mais on remarquera très vite en jouant souvent que c’est assez équilibré.

Mais vos sujets ne servent pas qu’à accomplir des missions, vous pouvez aussi assigner certains à des bâtiments pour gagner un bonus non négligeable. Si vous passez une commande de minerai à votre mine et que vous avez assigné quelqu’un à la mine, vous gagnerez peut être des minerais en plus. Qui plus est, si jamais votre fief se fait attaquer par l’une des factions de WoD, vos sujets se feront un plaisir de défendre leur nouveau foyer. Vous voila prévenu, n’hésitez pas à partir à la chasse aux sujets et à les équiper pour votre plus grande gloire !

Le JCJ c’est de nouveau bien chef !

Le JCJ sur Mist of Pandaria fut un désastre… Aujourd’hui heureusement, le JCJ sur WoD semble bien plus “équilibré”. Bien que certaines classes restent bien trop “craquées”, notamment le druide dps ou heal, cela n’empêchera pas de pouvoir faire du JCJ dans la joie et la bonne humeur. Attention cependant, comme d’habitude à chaque début d’extension, les heals ont un bonus aux soins en JCJ qui les rends difficiles à tuer. Blizzard ne semble pas comprendre que ce n’est pas un bonus utile en fin de compte.

La clé de la victoire dans les BG (Battleground – Champs de bataille) sera la tactique et la communication. On remarque très vite qu’une équipe qui communique pour capturer des points, défendre un porteur de drapeau ou juste prendre un drapeau aura bien plus de facilité à gagner qu’une équipe qui ne communique pas et où chacun fait ce qu’il lui plait. (Farmer les points d’honneurs en tuant chaque personnes que l’on voit sans faire attention à son équipe est ce qui fera sans doute perdre votre équipe si vous ne faites pas attention à l’objectif de la carte !).

Ashran, la "capitale" pvp

Ashran, la “capitale” pvp

Comme d’habitude la victoire est importante, mais cette fois-ci vous gagnerez en plus des points d’honneur, mais un coffre qui offre une chance de gagner or, honneur et pièce d’équipement JCJ ilvl 620. Après la résilience et la puissance JCJ, c’est le niveau d’objet qui fait son apparition. La résilience était une caractéristique très bien pensée, mais Blizzard a crû bon la retirer au “profit” de la puissance JCJ, ce que beaucoup penseront être une erreur et cela à juste titre. Aujourd’hui ils pensent à un système plus simple, vous possédez un stuff JCJ qui se mettra à niveau à partir du moment où vous entrez dans un mode JCJ. (ilvl 620 > 675). Vous pourrez aussi gagner un coffre même si vous perdez un BG, mais vos chances de gagner des pièces d’équipements seront limitées. L’équipement JCJ qui change de niveau empêche donc de voir des joueurs arriver avec un gros stuff PVE pour vaincre tout le monde. Pour JCJ, il vous faudra un stuff JCJ et l’on espère que cela restera ainsi.

Le JCJ semble donc en bonne voie pour redevenir correct même si rien n’est encore joué.

On recherche un tank

Les joies des donjons de Blizzard, des donjons rapides avec trop de Trashmob. Mais cette fois-ci, on gagne du scénario en plus, ce qui augmente l’immersion quand on fait un donjon, du moins quand on ne le fait pas pour la 30ème fois. Néanmoins, même si il est vrai que cela fait faisait longtemps que l’on avait pas eu de réel défi en donjon depuis un moment. Ce n’est toujours pas le cas… En normal du moins ! Une fois que vous aurez parcouru tous les donjons normaux de Draenor, c’est le mode héroïque qui vous attend. Cette fois-ci, la difficulté est enfin au rendez-vous. Ce qui semblait être une bête course au DPS dans l’extension précédente devient un appel à la cohésion et au travail d’équipe.

Bien que le LFR (outils raids) reste une vaste blague (on switch de tank et c’est tout, chef !), une fois en mode héroïque ou mythique cela devient autre chose (cohérence et travail d’équipe, comme toujours, ainsi que réactivité). Blizzard a su cette fois-ci redonner une dose de difficulté à l’ancienne et on ne le regrette pas.

Pour les dix ans, tous sur Ragnaros !

Pour les dix ans, tous sur Ragnaros !

Un autre petit point

On gagne un talent au niveau 100, mais ce n’est pas tout. Vous gagnez à certains niveaux un passif aléatoire en rapport à votre spécialisation. On remarquera que c’est totalement aléatoire et que certains auront donc des passifs bien plus utiles que d’autres… Dommage.

En conclusion

Cela fait dix ans que WoW est sur le marché et grâce à WoD, il montre bien qu’il reste le meilleur de sa catégorie. Il aura su redonner foi à beaucoup de joueurs malgré certains défauts. Son style cartoon lui permet de bien vieillir et les artistes de Blizzard ne manquent pas d’imagination et d’inspiration pour la création des zones de Draenor. Nous serons face à des lieux de qualités sur cette extension. N’hésitez d’ailleurs pas à remarquer les similitudes avec l’extension Burning Crusade, les zones étant basiquement les mêmes. Notons d’ailleurs, que Blizzard à remis à jour les skins de beaucoup de races, ainsi que le support de la 4K. C’est un plaisir d’explorer avec des textures “supérieures” pour nos personnages.

Et que dire de la bande-son… Montez le volume et appréciez les chefs-d’œuvre de Blizzard, la musique et les doublages sont de qualité et on ne pouvait en espérer moins de leur part. Entre cinématique et cutscène, nous avons de la qualité de doublage digne des meilleurs RPG solo.

Bien que bien plus linéaire que ses prédécesseurs, on nous offre là un chemin tracé des mieux articulés. Après 10 ans, World of Warcraft reste donc de qualité et aura su rallumer la flamme. On espère qu’ils continueront sur la bonne route.

À propos du rédacteur
Kuneru

Rédacteur de ZeroPing.FR

Processeur : i5-2500K @3.30GHZ
Carte Mère : MSI P67A-GD55 (révision B3)
Carte Graphique : MSI GTX 660
RAM : Corsair 4*3GB