Sélection ZeroPing
Preview/Review

XCOM 2

par 19 février 2016
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant-Gaming) Version boîte (Amazon)

Genre

Stratégie

Développeur

Firaxis

Éditeur

2K

Date de sortie

5 février 2016

Version

Commerciale

Points Positifs

  • Grande rejouabilité
  • Bonne ambiance
  • Créateur de personnages
  • Stratégie et prises de risques
  • Gameplay complexe, mais bien construit
  • Graphisme efficace
  • Mods et Multi

Points Négatifs

  • Bande-son sympathique, mais on sent un manque
  • Optimisation ratée
  • Quelques détails qui sont dommages

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
8.0
10
Graphismes
7.5
8.9
Ambiance
9.0
10
Scénario
8.5
10
Durée de vie
8.5
10
Avis du Rédacteur

Un excellent jeu de stratégie, genre SF, qui saura rester dans les mémoires.

9.0
Note de la rédaction
9.8
Note des joueurs
1 note
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
100%
Content
0%
Surpris
0%
Triste
0%
Mécontent
0%

XCOM 2, la suite de XCOM : Ennemy Unknown, un excellent jeu de stratégie. Notre histoire se passe 20 ans après la défaite de l’humanité contre l’envahisseur Alien, imposant un nouvel ordre mondial. Si la terre semble être devenue un futur prospère pour l’humanité, ce n’est que pour mieux cacher les sombres projets des envahisseurs.
XCOM est toujours en place et ils doivent créer la résistance pour anéantir la menace extraterrestre une fois pour toute.

XCom2 2016-02-05 23-52-21-33

 Le Commandant est de retour !

20 ans après la défaite de l’humanité, le commandant d’XCOM est retrouvé pour qu’il puisse mettre fin à la menace extra-terrestre. C’est avec une impression que l’on va accomplir une quête épique que l’on commence ce jeu de stratégie. Des humains et des Aliens travaillent ensembles et font croire qu’ils sont là pour aider l’humanité, Advent doit être stoppé.
Heureux de voir que les graphismes ont été améliorés suffisamment pour ne pas avoir une impression de XCOM 1.5, malheureusement, l’optimisation n’est pas encore au rendez-vous (chargements assez longuets, les Tirs ratés à 90%, l’avantage donné à L’IA et la caméra dynamique quelque peu foireuse, mais qui nous offre occasionnellement des moments fantastiques).
L’interface est épurée, mais là encore elle n’est pas encore totalement optimisée. La caméra met quelques secondes à passer d’un personnages à un autre et le changement ainsi que l’utilisation de capacités ont une légère latence.

XCom2 2016-02-06 02-04-49-54

Mais avant de rentrer réellement dans la phase tactique, le jeu nous présente le vaisseau ainsi que le système de carte. Il faut avouer que le vaisseau est à peu de choses près, le même système que le QG du précédent XCOM. Notre base gère une économie mondiale qui sera très importante pour l’aménagement du vaisseau, mais aussi et surtout pour l’amélioration de nos soldats.

Malgré quelques défauts, XCOM 2 fait ici un net pas en avant. Bien que l’on ait une légère impression de voir un XCOM 1.5, il serait de mauvaise foi que de dire qu’il ne s’agit pas d’un jeu flambant neuf et bien construit, nous faisant presque oublier les similitudes avec son prédécesseur.

 

 Pas si simple de viser juste

Contrairement à la phase de gestion, la phase tactique en mission se trouve être des plus dynamiques. Contrairement au précédent opus, on nous pousse ici à se déplacer pour trouver le meilleur placement. Il faut s’adapter à l’IA si l’on veut réussir à la vaincre tellement les ennemis sont puissants. Et bien que la force de l’IA est grande, il faudra prendre des risques pour gagner de nombreuses récompenses. Que ce soit pour qu’un soldat gagne un niveau ou encore pour qu’il garde des points d’action dû à une certaine situation. Une situation pourra d’ailleurs vous amener à prendre une arme de poing avec un sniper et balancer ce qu’il a, ce qui peut changer la donne d’une partie.

Nos soldats ont d’ailleurs bien changé comparés à ce que l’on connaissait du précédent opus, enfin du moins en partie. Le support devient spécialiste et l’assaut un ranger. Il faut avouer que les changements ainsi que les nouveaux arbres de talents sont équilibrés et permettent d’essayer de nombreuses combinaisons. Il est intéressant de voir que l’on peut aussi créer des équipes qui n’ont pas l’air optimisées, comme 3 tireurs d’élites et un grenadier dans une seule même équipe, mais cela fait largement le travail si l’on sait comment les diriger.XCom2 2016-02-05 23-42-51-38

Pour revenir sur l’IA, le bestiaire est différent et cela s’explique parfaitement. Néanmoins, ces changements veulent dire quelque chose de significatif : les Aliens agissent différemment et avec de nombreuses capacités. Ce changement est ici pour forcer le joueur à réfléchir et à agir. Cependant, il faut avouer que l’IA est grandement avantagée et qu’avec nos ratés à 90% on aura tôt fait de lancer son écran par la fenêtre. Car bien que les soldats ennemis de départ soient simples, les sectoïdes arrivent très tôt pour démontrer que les choses ont changé. Réanimation de cadavres, contrôle mental et autres, voila qui va pousser le joueur à agir et à prendre des risques.

La stratégie et la prise de risque n’aura peut-être jamais été aussi importante que dans ce XCOM.

Avec ça, il existe une nouvelle phase de jeu, une phase où nos soldats ne sont pas remarqués par les Aliens et peuvent se balader sur la carte à la recherches de la présence ennemie et ainsi se positionner au mieux. Ce début pourra se montrer très important pour la stratégie et c’est sans doute encore plus important pour la classe ranger qui est avantagée dans ce mode. Ce mode poussera la plupart d’entre nous à utiliser différentes stratégies, que ce soit d’attaquer le premier groupe d’ennemis ou tout simplement avancer le plus possible sur la carte pour avoir toutes les informations sur l’adversaire (à noter que l’on nous conseille fortement d’utiliser le mode “overwatch”, mode qui permet à nos soldats de tirer sur un ennemi qui arrive dans son champ de vision et qui le fait par le biais d’une petite “cinématique” qui donne un bel effet).XCom2 2016-02-06 02-03-19-53

En dehors de cela, il y a les différentes cartes de nos missions qui sont générées de façon aléatoire (ou presque). Et il faut avouer que les cartes sont bien générées et rendent très bien, autant sur l’aspect graphique que tactique. Il faudra souvent compter sur la chance pour avoir une carte à notre avantage…  Ou alors tout simplement réinitialiser la mission entière (sauvegarder – charger). Les cartes sont suffisamment bien construites pour qu’on ait autant d’avantages que de désavantages. Les combats en hauteur étant à notre avantage quand nous tirons d’en haut, ce qui nous fera gagner des points d’actions. Il est juste dommage de voir, qu’entre les bonnes animations quand on entre dans certains lieux, durant une course et autres, que certains modèles du jeu soient décevants. Pour le reste, la destruction du décor est impressionnante et peut changer la donne pour certaines situations.

 Back in Black

Les missions de XCOM 2 sont vraiment plaisantes et surtout variées. Nous pourrons escorter un PNJ, protéger des données ou encore les voler (à noter que le piratage, une nouvelle feature, est sympathique, mais si on fait un échec cela sera un véritable malus pour notre équipe) ou tout simplement éliminer un ennemi spécifique. Avec ce genre de missions survient parfois un timer, nous n’aurons que quelques tours, par exemple, pour accomplir une tâche. Encore une fois, cela force le joueur à prendre des risques et à jouer stratégique.

Ce genre de missions avec un facteur temps apporte aussi quelques problèmes qui feront que nous devrons agir intelligemment. Si les soldats n’ont pas réussi l’objectif ainsi que réussi à atteindre la zone d’extraction, ils seront abandonnés à leur sort. Qui plus est, l’IA aura l’art de vous surprendre par le biais de quelques événements pour empêcher toute fuite.XCom2 2016-02-06 02-09-19-53

La gestion de notre QG est une chose, mais il faut aussi gérer le monde rebelle. Pour cela rien de plus simple, il faut créer un réseau rebelle en contactant chaque groupe (ce qui prendra plusieurs jours). Une fois cela fait pour un groupe de résistant, il informera sur différents lieux intéressants (missions, ressources, etc). Cependant, ce ne sera pas entièrement gratuit, le groupe de rebelle pourra demander votre aide pour des missions si ils en ressentent le besoin. On remarque d’ailleurs qu’il y a beaucoup à accomplir sur la carte du monde et que cela prend plusieurs jours pour accomplir une tâche. Il est cependant impossible ou presque de tout accomplir et il faudra faire des choix (parfois difficiles). Des choix importants seront demandés, surtout quand un dangereux plan Alien se met en place et qu’une fois complet, c’est le game over. Heureusement qu’il est possible de ralentir ce fameux plan.

Pour le reste, il y a la construction d’objets, de salles et la science. La science devra être développée pour pouvoir construire certains objets utiles et indispensables pour la suite de l’aventure. Si certains sont là pour le scénario, d’autres sont là pour augmenter les statistiques des soldats. Si au début on pourra faire sans les armes et armures améliorées, il va devenir difficile d’avancer arrivé à un certain moment. Ici aussi, il faudra aussi faire certains choix, car bien que des objets n’aient pas grand choses niveau statistiques, ils apporteront des capacités parfois fortes utiles.

On finit en parlant de l’ambiance. Ce XCOM nous offre un sentiment d’epicness assez conséquent et nous offre une mise en scène aux petits oignons. Le petit bémol étant que la science-fiction aurait pu être d’avantage développée. La musique suit bien notre aventure, mais on finit par l’oublier pour se concentrer sur ce qui nous entoure. Le créateur de personnages est correct, mais encore une fois, il aurait pu être un peu plus poussé. Le fait de pouvoir créer une petite histoire à notre création la rend encore plus sympathique. Le jeu essaye d’ailleurs de créer des liens forts entre nous et certains PNJ, mais on aura tôt fait d’en zapper certains.XCom2 2016-02-06 18-38-12-16

  Conclusion

XCOM 2 est un excellent jeu de stratégie de science-fiction. Bien qu’il soit dommage de voir que son optimisation est à revoir, l’ambiance, l’histoire et le gameplay sont un régal pour tout fan du genre. Après avoir réussi avec Ennemy within, ils font encore mieux avec ce XCOM 2, ce qui arrive rarement finalement. Ce sera un plaisir de gérer notre base, le réseau rebelle, nos soldats et plein d’autres choses. Ce jeu est une réussite, mais qui demande encore de l’optimisation.

XCOM 2, un bijou de ce début d’année qui restera dans les mémoires.

xcom2

À propos du rédacteur
Kuneru

Rédacteur de ZeroPing.FR

Processeur : i5-2500K @3.30GHZ
Carte Mère : MSI P67A-GD55 (révision B3)
Carte Graphique : MSI GTX 660
RAM : Corsair 4*3GB