Preview/Review

The Crew

par 9 décembre 2014
Fiche Technique

Acheter ce jeu à prix réduit chez nos partenaires…

Version numérique (Instant-Gaming)  Version boîte (Amazon)

Genre

Course, Multijoueur

Développeur

Ivory Tower

Éditeur

Ubisoft

Date de sortie

2 décembre 2014

Version

Commerciale

Points Positifs

  • La présence d'un scénario travaillé
  • Prise en main ultra facile
  • Un très gros contenu
  • Le tuning
  • La map immense et variée, est LE point positif du jeu
  • L'aspect coop qui rajoute du fun

Points Négatifs

  • Jeu pas très beau à cause de la taille de la map
  • Trop peu de voitures pour un jeu de ce standing
  • Progression dans le jeu pas intéressante
  • L'IA pas réaliste et énervante
  • Gameplay beaucoup trop mou, et nivelé par le bas
  • Les chocs, pas réalistes pour un sou
  • Les micro-transactions

Score
Note de la rédaction
Note des joueurs
Noter ici
Gameplay
6.0
6.0
Graphismes
7.0
6.4
Durée de vie
8.5
8.0
Avis du Rédacteur

The Crew se démarque de la concurrence avec sa map immense à explorer, malheureusement son gameplay arcade qui ne procure aucune sensation fait qu'il reste un jeu de course moyen.

7.0
Note de la rédaction
6.8
Note des joueurs
4 notes
Vous avez déjà noté cet article
Réagissez à cet article
Yeah
25%
Content
25%
Surpris
0%
Triste
25%
Mécontent
25%

Après plusieurs phases de betas et une sortie plusieurs fois repoussée, The Crew arrive enfin dans nos contrées avec un atout de taille : la zone explorable n’est rien de moins que… les Etats-Unis ! Principal argument de vente du nouveau jeu de course d’Ubisoft, nous allons voir s’il suffit à en faire un bon jeu. Les développeurs d’Ivory Tower annonce The Crew comme étant un MMO révolutionnaire qui devrait tenir pendant des années et des années, un projet sans doute un poil optimiste même s’il est vrai que les très bons jeux de course se font rares depuis quelques années sur PC.

TheCrew 2014-12-07 19-17-02-41

Les courses nous font visiter de beaux endroits.

Des problèmes de communication

A l’époque, Ubisoft avait littéralement surpris son monde en annonçant la nouvelle licence The Crew avec une bande-annonce qui en jetait. Puis petit à petit, l’intérêt est redescendu quand on s’est mis à voir du gameplay car les graphismes n’étaient vraiment pas folichons. On s’est ensuite aperçu que la map était tellement immense (prenez une bonne demie-heure en allant à fond pour faire New York-Los Angeles) et qu’il était impossible d’arriver au même niveau de détails graphiques que les autres jeux de course. La force de The Crew était donc clairement sa map et son mode online/coop qui vous permettrait de jouer avec vos amis et avec le monde entier. Le problème, c’est que les développeurs ont mis en avant l’aspect MMO et qu’en aucun cas on a cette impression en jouant. Alors oui, on peut rencontrer n’importe qui, mais on ne peut voir que 8 joueurs en même temps… Quoi qu’en disent nos chers amis lyonnais, et même si le terme “MMO” est devenu très large aujourd’hui : attention à ne pas l’utiliser à torts et à travers car The Crew est un jeu co-op, au mieux multijoueur.

TheCrew 2014-12-08 05-32-18-42

Oui, la map est vraiment immense !

Pour en revenir à l’essentiel, The Crew est un jeu de course qui n’a quasiment aucune concurrence cette année avec l’absence de Need For Speed et il espère bien faire son trou. Son argument de vente principal : la map. Vous pouvez voyager à travers les States comme si vous y étiez en vrai, et il vous faudra un paquet d’heures de jeu pour en faire le tour. Les villes principales sont présentes ainsi que les lieux les plus connus comme le Mont Rushmore ou le Grand Canyon. Acquérir The Crew pour faire la visite des Etats-Unis n’est pas totalement insensé. Le monde que vous explorez paraît vivant grâce à la présence des piétons et de nombreux autres automobilistes qui tenteront de vous gêner du mieux possible. Le soucis, c’est qu’avec l’affichage de tous ces éléments, on a l’impression que le moteur souffre vraiment et est à son maximum : les textures sont souvent fades (surtout dans les villes et les campagnes), les voitures se ressemblent toutes et les vôtres ne sont pas très détaillées. Le clipping est omniprésent et les textures sont baveuses à souhait. Au final, tout n’est pas mauvais et raté car les cinématiques sont plutôt jolies,  et les effets de dégradation du véhicule comme la boue ou la poussière sont plutôt réussis.

TheCrew 2014-12-07 19-37-04-15

On a rarement l’impression d’aller très vite.

Mais bon jeu de course ou pas ?

Pour répondre à cette question que se posent les vrais fans des jeux de course, je vais le faire le plus clairement possible : The Crew n’est pas un jeu où vous aurez de vraies sensations de vitesse, et où vous prendrez un certain plaisir à conduire car “malheureusement” le gameplay a été conçu afin que les joueurs ayant un plus petit temps de jeu puissent prendre le jeu en main très rapidement. Au final, on se retrouve avec des physiques ressemblantes et ennuyeuses entre chaque véhicule, celui qui recherche du challenge et des sensations ne trouvera certainement pas cela dans The Crew. On peut parler de nivelage vers le bas, de “casualisation” ou tout simplement d’un choix des développeurs pour simplifier le jeu et toucher un plus grand public, même si finalement, ces termes sont tous plus ou moins identiques. S’il reste un point négatif où tous les types de joueurs seront bien d’accord, c’est sur le faible nombre de voitures disponibles pour le moment : seulement 37. Pour un jeu de ce standing, c’est vraiment trop peu et le joueur fan de voitures japonaises aura bien du mal à ne pas être triste. D’autres voitures devraient être rajoutées dans le futur avec des DLC (gratuits et/ou payants).

TheCrew 2014-12-08 05-49-12-16

Les possibilités de tuning sont nombreuses.

NFS Underground 2 avait à l’époque éveillé dans l’esprit de nombreux joueurs une passion pour le tuning et depuis, aucun jeu n’a réussi lui arriver à la cheville dans ce domaine. The Crew ravive donc cette émotion si précieuse dans notre esprit même si son tuning est relativement différent. Il existe cinq “classes” de voitures que vous débloquez pendant votre aventure en gagnant des niveaux : Street, Dirt, Perf, Raid, et Circuit. Ces classes déterminent les pièces que vous pouvez acheter et les courses auxquelles vous pouvez participer tout en sachant que même s’il est possible de passer une Mustang de “Street” à “Dirt” en allant au garage, chaque voiture ne pourra pas forcément être transformée en chacune des cinq classes. Imaginez donc une Lamborghini tout-terrain, pas très crédible non ? En dehors de cette personnalisation propre à The Crew, vous pouvez modifier l’aspect esthétique de votre véhicule, qui comprend l’extérieur (pare-chocs, jantes, aileron…) et l’intérieur (sièges). Tout ce qui est moteur, freins, transmission etc. sont également modifiables selon vos envies. Chaque changement sur votre véhicule est accompagné d’une mini-cinématique bien plaisante qui prouve qu’il y a eu un travail de fond des développeurs au moment de modéliser les voitures. On peut cependant regretter que l’amélioration des stats des véhicules soit aussi peu visible, on a plutôt l’impression que l’IA devient moins forte, alors qu’on devrait sentir que notre voiture monte en performance.

TheCrew 2014-12-08 02-53-07-11

Explorer la map est un réel plaisir.

L’une des principales forces de The Crew est la possibilité de jouer avec des amis, je rappelle au passage qu’être connecté à Internet est indispensable pour pouvoir profiter du jeu. Faire des courses entre amis est bien plus amusant que de battre l’IA pendant des heures, personne ne viendra dire le contraire, en tout cas ici. Vous pouvez même jouer avec des inconnus car au moment de débuter une course, vous avez la possibilité d’inviter les joueurs présents autour de vous. Après il est certain que rien ne vous y oblige, vous pouvez totalement faire le jeu à 100% seul si vous souhaitez. Il est d’ailleurs étrange qu’Ivory Tower ait laissé cela possible puisque le principe d’un crew est de jouer à plusieurs, et celui d’un MMO également, vous pouvez noter le petit taunt au passage.

Si The Crew peut se démarquer de la concurrence, il le doit aussi à un scénario plutôt bien ficelé même si classique et proche d’un Fast & Furious. Celui-ci aura au moins l’intérêt de nous tenir accroché à notre volant dans la peau d’Alex, anti-héros vengeur qui doit se servir de ses talents de pilote pour retrouver l’assassin de son frère et effacer son casier judiciaire en travaillant avec le FBI et la charmante Zoé.

Plutôt beau gosse ce Alex, n'est-ce pas ?

Plutôt beau gosse ce Alex, n’est-ce pas ?

Conclusion : Indécis est le mot

The Crew est autant une réussite qu’une déception, cette conclusion va dépendre du genre de joueur dont vous faîtes partie. Si un fan de sensations fortes sommeille en vous, vous pouvez passer votre chemin car le gameplay trop simpliste ne vous plaira certainement pas. Si au contraire, vous êtes plutôt du genre à vouloir vous amuser entre potes tranquillement ou à visiter les Etats-Unis sans vous soucier du reste, là The Crew pourra être une expérience intéressante. Ce que l’on peut reprocher au jeu, c’est de ne pas avoir tenu ses engagements de base : les fonctionnalités sociales d’une part, sont loin d’être indispensables et le côté “jeu de course”, car les sensations de conduite sont clairement fades. The Crew ne restera pas un jeu inoubliable même si sa map gigantesque devrait sans doute inspirer d’autres studios dans les prochaines années car c’est à coup sûr, la force de la nouvelle licence d’Ubisoft.

À propos du rédacteur
Neftys

Rédacteur à la retraite

Processeur : Intel Core i5-4670K
Carte Mère : MSI Z87-G45 GAMING
Carte Graphique : Nvidia GeForce GTX 770
RAM : 2×4 Go